Bac 2015 : les montres connectées, interdites pendant les épreuves

Article mis à jour le 

Aperçu d'une montre connectée - iStockPhoto
Aperçu d'une montre connectée - iStockPhoto

Depuis plus d’un an et demi, les “smartwatches” ou montres connectées ont investi notre vie quotidienne. Véritables extensions du smartphone, leurs fonctions font merveille… et inquiètent l’Éducation nationale. Or, la sentence est tombée : pas de montres connectées au bac !

Alors que les épreuves anticipées du baccalauréat commencent à la mi-juin, les lycéens se préparent déjà à passer l’examen ! Pour assurer l’équité durant le bac, le ministère de l’Éducation nationale a mis à jour le règlement des épreuves en interdisant les montres connectées.

“Smartwatches”, c’est NON !

Si la technologie s'avère d’une aide précieuse au quotidien, c'est justement pour cela qu'elle sera non grata lors des épreuves du bac 2015. Alors que de nombreux lycéens se lancent dans des séances de révision intensives, les autorités compétentes ont déclaré qu’à l’instar des smartphones et des tablettes, les montres connectées seront interdites dans les salles d’examen. Le seul appareil électronique toléré lors des épreuves sera donc cette bonne vieille calculette !

Via ces changements, l’Éducation nationale montre qu’elle a su prendre en compte les spécificités de ce nouveau gadget hi-tech, en particulier ses capacités mémorielles. Rappelons qu’avec leur possibilité de consulter des fichiers, les “smartwatches” font de parfaites antisèches, discrètes et efficaces. Les lycéens devront donc cette fois éteindre leurs smartphones, leurs tablettes… et leurs montres connectées. Le tout sera ainsi placé bien au chaud dans le sac avant de commencer les épreuves du bac.

Rappelons que toute tentative de fraude est sanctionnée par des mesures disciplinaires et pénales. Tout contrevenant pourra voir sa participation refusée à des examens nationaux pendant une durée maximale de 5 ans. Tandis qu’une amende de 9 000 € et/ou une peine de 3 ans d’emprisonnement est également possible.


Source : begeek