Bac 2015 : quid des prénoms ayant décroché une mention très bien ?

Article mis à jour le 

En 2015, les Joséphine ont été nombreuses à décrocher des mention très bien, contrairement aux Bryan...
En 2015, les Joséphine ont été nombreuses à décrocher des mention très bien, contrairement aux Bryan...

Le sociologue Baptiste Coulmont a comme chaque année identifié les prénoms des candidats ayant obtenu les meilleures notes au baccalauréat. Pour l’année 2015, les Augustin et les Joséphine, notamment, s’en sortent avec les honneurs.

S’il apparaît réducteur de repérer les prénoms des candidats au baccalauréat ayant décroché les meilleurs résultats à l’examen et inversement, force est de constater une certaine tendance. Pour l’année 2015, donc, le sociologue Baptiste Coulmont a montré que 22 % des Joséphine ayant passé leur bac l’ont eu avec une mention très bien, contre seulement 2,5 % des Bryan.

Dans l’ensemble, les prénoms ayant le plus réussi sont les Joséphine, Diane, Alice, Alix, Apolline et Augustin. Tandis qu’à l’opposé, ceux obtenant les moins bons résultats sont les Bryan, Mohammed, Steven et Jordan.

 

Un phénomène qui découle de l’origine sociale

Autrement dit, l’observation de Coulmont révèle une nouvelle fois que les enfants de professeurs et de cadres sont ceux obtenant les meilleures notes. Pour autant, il ne faut pas penser que le fait d’appeler un enfant Dylan va induire chez lui une réussite en berne à l’école. Car c’est évidemment l’origine sociale des parents qui prime, et non pas le prénom. C’est pourquoi même si les Joséphine s’étaient appelées Mirabelle ou Brugnon, la finalité aurait été identique.

Il n’empêche : le prénom, dans le cas de figure mis en évidence par le sociologue, reflète l’origine sociale des parents. Mais l’information la plus intéressante soulignée ici est sans doute que les filles ont de meilleurs résultats au bac, et quitte moins la filière générale que les autres.

 

Sources : rue89.nouvelobs, rtl