Banque : est-il possible d’éviter les frais de tenue de compte ?

Article mis à jour le 

Peut-on éviter les frais de tenue de compte ?
Peut-on éviter les frais de tenue de compte ?

L'association française des usagers des banques a alerté les clients pour qu’ils se défendent contre les nouveaux tarifs initiés par les établissements bancaires. Voici quelques conseils pour faire valoir ses droits.

Le coût déjà très élevé de la vie plombe le budget d’une grande partie des consommateurs. Quand les banques deviennent encore plus gourmandes, cela ne présage rien de bon. Jusqu’à 30 euros seront désormais prélevés chaque année pour la tenue de votre compte courant. Certaines banques n’ont même plus peur d’afficher en public leurs intentions. Les techniques des différentes enseignes présentes sur le marché sont, à ce titre, toujours plus ingénieuses.

Un cadeau de Nouvel An empoisonné

Depuis le 1er janvier, une grande partie des établissements bancaires facture, à la hausse, les frais de tenue de compte. Pour ne rien arranger, la tendance semble évoluer vers une généralisation du phénomène. Serge Maître constate que "malgré la baisse des taux, les banques de détail ont vu leurs bénéfices grimper de 7 % dans la première moitié de l’année 2015. Il est donc évident que même en période de soi-disant crise, elles se font de l’argent. Mais l’avarice semble être leur première vertu."

S’alarmant de cette pratique, l'association française des usagers des banques (Afub) a immédiatement réagi. L'Afub a recommandé aux clients de banques de s’opposer à cette nouvelle tarification par le biais d’une lettre recommandée avec accusé de réception. Les titulaires de comptes bancaires avaient jusqu’au 31 décembre 2015 pour réagir s’ils souhaitaient conserver la facturation antérieure (gratuité pour la tenue de compte).

L'Afub a recueilli plusieurs témoignages de personnes ayant décidé de résister. Une banque ne peut ni forcer une résiliation de compte ni obliger ses clients à adopter ses variations de tarifs. La loi est, à ce titre, très claire.

Quid des solutions pour éviter les frais de tenue de compte ?

Le client est obligé de posséder un compte bancaire pour jouir de ses revenus. Cela l’oblige à collaborer avec les banques. Mais collaboration ne signifie en aucun cas soumission. Il peut faire jouer la concurrence pour rétablir l’équilibre, car pour l’heure, toutes les banques n’appliquent pas encore les mêmes tarifs :

BNP - 30 euros, Société générale - 24 euros, La Banque postale : 6,20 euros, tarification variable selon les régions pour Banque populaire, Caisse d'Epargne, Crédit agricole et Crédit mutuel, etc.

Qu’en est-il des banques en ligne ?

Les banques en ligne ne facturent pas la tenue des comptes courants, car l’environnement particulier du web leur permet de faire des économies de fonctionnement. Ce secteur en pleine expansion, oblige cependant à disposer d’un revenu minimum pour ouvrir un compte.

 

Sources : nouvelobs, lemonde