Bientôt un village installé sur la face cachée de la Lune ?

Article mis à jour le 

Vue d'artiste d'une base lunaire installée sur la Lune - copyright ESA
Vue d'artiste d'une base lunaire installée sur la Lune - copyright ESA

Johan-Dietrich Wörner, le nouveau directeur de l’Agence spatiale européenne (Esa) a évoqué la possible construction d’un village sur la face cachée de la Lune, lors d’un entretien accordé à la BBC. Au programme : une base spatiale dédiée aux recherches de scientifiques internationaux.

Pour Johan-Dietrich Wörner, nouveau directeur de l’Agence spatiale européenne (Esa), vivre sur la Lune est un projet à porter de main. C’est en tout cas ce que ce dernier a affirmé dans le cadre d’une interview réalisée par la chaine britannique BBC. Et pour cause : le rêve du scientifique est de construire prochainement "un village lunaire". Il ne serait néanmoins pas question de groupements de maisons et d’une mairie, mais plutôt d’une base spatiale réunissant des chercheurs du monde entier étudiant l’univers.

 

Un test avant le grand départ pour Mars ?

Ainsi, Wörner souhaite mettre en place une colonie internationale, qui comprendrait notamment des astronautes occidentaux, russes ou encore des taïkonautes chinois. L’idée serait dans le fond de mutualiser les volontaires du monde entier, et ce sans limite spécifique. Pour Johan-Dietrich Wörner, ce village lunaire serait une façon de poursuivre le travail réalisé dans le cadre de la station spatiale internationale (ISS). Il s’agirait aussi d’effectuer de premiers tests tangibles avant d’initier les premiers voyages vers Mars.

À noter qu’en 2004, déjà, Wörner défendait l’installation d’un village lunaire robotique, avant d’y envoyer des êtres humains.

 

Sources : lci, esa