Bronchiolite : 3 astuces pour protéger bébé de l'épidémie

Article mis à jour le 

Ces derniers jours, la bronchiolite a commencé à s'installer dans le nord de la France, où le recours aux urgences hospitalières parmi les nourrissons de moins de deux ans a enregistré une importante augmentation. C'est le début de l'épidémie saisonnière, d'après le réseau Grog (Groupes Régionaux d'Observation de la Grippe). Pour protéger son bébé contre ce virus et limiter sa propagation, cependant, des gestes simples suffisent, a rappelé mardi l'Inpes.

Tandis que l'épidémie de bronchiolite a notamment commencé à s'installer dans le nord de l'Hexagone, l'Inpes (Institut national de prévention et d'éducation pour la santé) a sonné l'alerte mardi pour inviter les parents à mettre en œuvre certaines recommandations pour limiter la contamination. Pour rappel, chaque année en hiver, 30 % des enfants de moins de deux ans sont concernés par la bronchiolite, une infection respiratoire relative à des virus très répandus comme le virus respiratoire syncytial (VRS) et particulièrement contagieuse.

Ne pas échanger les effets personnels (biberons, jouets, etc.) entre les enfants

Premièrement, selon l'organisme public chargé de prévention en matière de santé, il est impératif de se laver soigneusement et le plus souvent possible les mains, et surtout de ne pas tousser devant un bébé. Le mieux pour les parents malades est de porter un masque. Comme le souligne l'Inpes, la bronchiolite ne doit pas être prise à la légère car dans certains cas, elle peut s'attaquer aux bronches des bébés et entraîner une complication pouvant nécessiter une hospitalisation.

Attention aussi à ne pas prêter ou échanger les effets personnels comme les biberons ou couverts entre les différents enfants. Pourquoi ? Parce que le virus de la bronchiolite peut résister six heures durant sur une surface inerte telle que les jouets, poignées de porte ou tables. Bien sûr, il est également important de bien laver consciencieusement l'ensemble des effets personnels de l'enfant entre chaque utilisation.

Augmentation du nombre de recours aux urgences hospitalières dans le nord

Au-delà des recommandations en termes d'hygiène, il est préférable que les personnes enrhumées évitent de rendre visite aux bébés au cours de l'hiver. À l'inverse, il faut aussi veiller à réduire les déplacements des enfants dans les endroits où ils sont susceptibles de rentrer en contact avec des personnes malades.

À noter que l'Inpes a mis en ligne un livret d'information accessible gratuitement en téléchargement sur son site.

Sources : Inpes