Ce cadre de la SNCF touche 5 000 € par mois depuis 12 ans sans rien faire

Article mis à jour le 

Un cadre supérieur de la SNCF attend un poste depuis douze ans, mais touche néanmoins 5 000 euros chaque mois sans rien faire
Un cadre supérieur de la SNCF attend un poste depuis douze ans, mais touche néanmoins 5 000 euros chaque mois sans rien faire

Selon une information du Point, un salarié de la SNCF aurait depuis 12 ans touché une rémunération de 5 496,69 euros brut chaque mois, et ce sans travailler. Le cadre en question se serait vu retirer son affectation en 2003 après avoir dénoncé une fraude. Depuis, l’intéressé souligne avoir été "placardisé", sans mission ni bureau.

Un cadre supérieur de la SNCF continue à percevoir son salaire depuis douze ans, alors qu’il n’occupe en réalité aucun poste, selon Le Point. Si la situation peut a priori sembler confortable, d’autant plus que l’ingénieur gagne près de 5 000 euros net chaque mois, celle-ci n’est pas au goût de l’intéressé, Charles Simon. Ce dernier déplore en effet avoir été placardisé, ne se voyant plus confier une quelconque mission ni un bureau.

 

Le salarié en attente d’un poste depuis 12 ans

En 2003, Charles Simon, alors en poste à la SNCF depuis 1991, est détaché auprès de la filiale Geodis Solutions, firme spécialisée dans le transport et la logistique. Le cadre supérieur, notamment diplômé de l’Essec et de l’école des Mines, met alors le doigt sur une fraude d’une vingtaine de millions d’euros au préjudice de la SNCF. C’est à ce moment que ses supérieurs lui demandent de s’en remettre à la SNCF pour la suite de ses missions. Problème : ce dernier attend toujours son poste.

Charles Simon consacre donc dorénavant son temps à voyager gratuitement un peu partout dans l’Hexagone, d’ici à ce que la SNCF daigne lui faire signe. Un contexte absurde qui se poursuit depuis maintenant douze ans.

 

Sources : lepoint, nouvelobs