Calvitie : vers une alternative à la greffe de cheveux ?

Article mis à jour le 

Une étude de l’Université de Pennsylvanie présente des résultats qui permettraient d’éviter l’opération coûteuse qu’est la greffe de cheveux.

Alors que plus de 6,5 millions d’hommes à travers le monde sont aujourd’hui touchés par la calvitie, de nombreuses recherches sont menées pour tenter de trouver une alternative à la greffe de cheveux. Cette dernière, bien qu’efficace, est en effet une opération coûteuse. Des chercheurs de l’Université de Pennsylvanie y sont peut-être parvenus, via la régénération de follicules pileux.

La possibilité de faire pousser des cheveux inexistants

Cette alternative consiste à se servir de cellules-souches pour régénérer les follicules pileux, les fameuses cavités où naissent les poils. L’expérience, menée sur des souris, s’est révélée concluante et a l’avantage de permettre la création d’un grand nombre de cheveux.

Toutefois, la greffe de cheveux a encore un long avenir devant elle. Avant de pouvoir appliquer la régénération de follicules pileux dans la lutte contre la calvitie, il faudra mettre au point un processus de création de peau. Cela est du au fait qu’une personne perdant ses cheveux perd aussi les cellules dermiques sur lesquelles ils devraient pousser. Or, la création de nouvelles cellules dermiques devrait être possible d’ici une dizaine d’années.

Sources : L’Express, Université de Pennsylvanie