Cancer du sein : bientôt un simple gant pour le détecter ?

Article mis à jour le 

Une société a développé un gant permettant de détecter plus facilement le cancer du sein - copyright Someya
Une société a développé un gant permettant de détecter plus facilement le cancer du sein - copyright Someya

Une équipe de chercheurs américains et japonais a mis au point un matériau sensible permettant de détecter facilement une anomalie mammaire. Ce dernier a permis de fabriquer un gant plus efficace qu’un praticien expérimenté pour détecter les éventuels signes du cancer du sein.

Un gant mis au point par des chercheurs japonais et américains permettrait de détecter le cancer du sein par simple palpation. Il est fabriqué dans un matériau semi-électronique très fin et sensible aux variations de pression.

Mesurer les sensations ressenties par le praticien

D’après le professeur Takao Someya de l'Université de Tokyo, un praticien expérimenté détecte facilement une tumeur avec ses doigts, mais il est impossible de mesurer ce qu’il ressent. Ce gant permettrait de rendre tangibles les sensations ressenties par le médecin. Il pallierait également le manque de formation ou d’expérience des médecins à la palpation. Le prototype du matériau de 4,8 cm de côté mesurerait les variations de pression sur 144 points différents. Selon le scientifique, ce nouveau matériau se distinguerait des capteurs conventionnels par son efficacité, même s’il est fripé ou tordu.

Détecter les anomalies du flux sanguin

Les chercheurs ont testé ce nouveau capteur sur un vaisseau sanguin artificiel et ont constaté son efficacité pour mesurer les différences de pression. Ce matériau synthétique transparent intègre des transistors, des circuits et des commutateurs lui conférant sa couleur dorée. Son épaisseur varie de 3,4 à 8 micromètres. Le gant high-tech permettra selon ses inventeurs à l’avenir de détecter plus tôt le cancer du sein, améliorant ainsi le pronostic vital des patientes.

 

Sources : huffingtonpost, leparisien