Carburants : pas de réduction de la fiscalité de l’essence, en définitive

Article mis à jour le 

Pas de baisse de la taxation de l'essence début 2016, mais une augmentation au programme...
Pas de baisse de la taxation de l'essence début 2016, mais une augmentation au programme...

Rétropédalage du côté de l’exécutif : la baisse promise courant octobre de la fiscalité de l’essence en 2016 ne sera finalement pas appliquée. Le recul ne concernera que celle du sans plomb 95 "E10". Tandis que diesel et sans plomb classique augmenteront de 1 centime par litre.

Alors que le gouvernement annonçait en octobre la baisse de 1 centime par litre de la fiscalité de l’essence pour début 2016, il n’en sera finalement rien. Celui-ci va en définitive s’en tenir à un recul de celle du sans plomb 95 E10. Ce dernier intègre environ 10 % de bioéthanol. À l’instar du diesel, le prix de l’essence sera donc relevé de 1 centime par litre.

D’autre part, ces carburants feront également l’objet d’une hausse relative à la "taxe carbone", impôt lancé en 2014 et s’appliquant aux produits énergétiques en fonction de leur teneur en CO2. Résultat : l’augmentation générale de la taxation de l’essence classique devrait remonter de 2 centimes l’année prochaine, et de 3,5 centimes s’agissant du diesel. Cet ajustement est relatif au projet de loi de finances rectificative pour 2015, et sera discuté à l’Assemblée dès le 30 novembre.

À noter que ces réajustements de la fiscalité correspondront en moyenne pour un plein de 50 litres à une hausse de 1 euro pour l’essence, et de 1,75 euro côté diesel.

 

Sources : lefigaro, 20minutes