CarPlay : quand Apple installe iOS dans nos voitures

Article mis à jour le 

Ça y est, c'est officiel : Apple va bel et bien proposer iOS dans les voitures. La firme de Cupertino est d'ailleurs la première à ouvrir le bal des constructeurs de smartphones s'invitant dans les véhicules. Toutefois, celle-ci n'est pas la seule à envisager ce créneau : MirrorLink ou encore l'Open Automotive Alliance de Google travaillent également sur la question.

Comme nous vous l'indiquions début janvier, la marque à la pomme n'est pas la seule à s'attaquer au marché automobile : Google, via son système Android, annonçait en effet dernièrement avoir signé un partenariat avec plusieurs constructeurs tels que General Motors, Honda, Audi ou encore Hyundaï. Mais du côté d'Apple, le dispositif est désormais officiel : le système d'exploitation mobile iOS va en effet s'inviter dans les voitures des constructeurs Ferrari, Mercedes-Benz et Volvo, dans un premier temps.

À noter qu'Apple avait déjà évoqué ce projet l'an passé sous le nom "iOS in the car". Dorénavant baptisé CarPlay, le système est, comme toujours avec la firme de Cupertino, enfantin : la voiture équipée intègre différentes fonctionnalités de l'iPhone, tels que les appels, l'application Plans, l'écoute de musique ou encore le programme Messages. Afin d'y accéder, l'utilisateur devra soit toucher l'écran tactile du tableau de bord, soit presser un bouton intégré au volant permettant de déclencher Siri, l'assistant vocal d'Apple.

Synergie oblige, il sera nécessaire de posséder un iPhone pourvu d'un connecteur Lightning (5, 5c ou 5s) de façon à le brancher directement à la voiture. Des applications tierces tels que Spotify pour diffuser de la musique sur l'installation audio de la voiture seront également au programme.

Apple, suivi de près par la concurrence

C'est le 6 mars prochain que le salon de l'automobile de Genève ouvre ses portes au grand public. L'occasion pour les constructeurs de présenter les premiers modèles disposant de CarPlay. Outre les marques citées, viendront s'ajouter les constructeurs BMW, Ford, General Motors, Honda, Hyundaï, Jaguar, Land Rover, Kia, Nissan, Subaru, PSA, Mitsubishi, Toyota et Suzuki.

Il ne fait aujourd'hui plus aucun doute que l'intégration des smartphones dans les voitures sera l'une des grandes nouveautés de 2014. Pour rappel, lors du dernier CES de Las Vegas, Google avait annoncé en grande pompe l'arrivée d'Android dans les habitacles de constructeurs membres de l'Open Automotive Alliance. Parmi eux, certains ont signé un accord avec Apple, comme General Motors, Audi ou encore Honda. Mais le grand projet de Google n'est autre que la voiture sans conducteur, qui devrait, selon les experts, être commercialisée dans les cinq ans à venir.

Reste, enfin, une autre initiative majeure baptisée MirrorLink : les fabricants de smartphones HTC et les constructeurs PSA et Volkswagen sont déjà de la partie.

Sources : Clubic, Metronews, Pratique.fr, openautomotivealliance