Cartes bancaires : bientôt la fin du seuil minimum des 15 euros !

Article mis à jour le 

Vers la fin du seuil minimum des 15 euros ? - iStockPhoto
Vers la fin du seuil minimum des 15 euros ? - iStockPhoto

Très prochainement, les commerçants ne seront plus contraints de refuser la carte bleue en dessous d’un certain montant, afin d’éviter des frais bancaires. Le ministre des Finances Michel Sapin va en effet contrecarrer ce blocage, qui s’avère un frein pour la consommation.

Aujourd’hui, la moitié des transactions s’effectuent en espèces. Or, Michel Sapin a fait savoir qu’il comptait faire baisser les commissions facturées aux commerçants de façon à ce que ceux-ci n’imposent plus de seuils de paiement par carte. Objectif, donc : renforcer l’utilisation de la carte bancaire et faciliter la consommation. En substance, le ministre des Finances souligne qu’il désire supprimer la part fixe de la commission interbancaire de paiement, et réduire de moitié les commissions minimales facturées aux commerçants. Un dispositif qui pénaliserait ainsi nettement moins les petits achats.

 

Vers la création d’un comparateur de tarifs bancaires

Également dans l’optique de faciliter la tâche des commerçants, Bercy s’apprête à lancer un comparateur de tarifs. Ce dernier passera notamment au crible onze services bancaires de base, à l’instar des frais relatifs aux cartes bancaires ou encore des frais de tenue de compte. Ce système devrait être accessible d’ici la fin de l’année, et sera consultable par tous les Français.

Rappelons par ailleurs que l’État va mettre au point un système permettant de changer plus facilement d’établissement bancaire. Celles-ci sont pour l’heure déjà tenues d’effectuer les changements de coordonnées bancaires, lorsqu’elles accueillent un nouveau client, en vertu de la loi Macron. De même, la banque doit tenir informé son client lorsque des chèques sont émis depuis un ancien compte.

 

Sources : lefigaro, lesechos