En cas de chaleur, même une aspirine peut devenir dangereuse

Article mis à jour le 

Les vagues de chaleur peuvent vite devenir un danger lors de la prise de médicament. Un repas qui ne passe pas, une insolation, un coup de soleil ? Il suffirait en théorie d'un anti-douleur, d'une aspirine ou encore d'un anti-migraine pour se remettre d'aplomb. Mais attention pendant la saison estivale, car les médicaments que l'on prend tout au long de l'année sous forme de traitement ou pour soigner un trouble ponctuel peuvent développer des effets secondaires dangereux en cas de forte chaleur.

Alors que le plan canicule est déclaré pour plusieurs départements français, l'ANSM publie ses recommandations quant à la prise de médicaments. En effet, si le réflexe est de piocher dans la trousse à pharmacie en cas de troubles mineurs, le plus banal des médicaments peut être dangereux s'il est pris à la légère. Il en va de même pour les traitements, dont le danger est cette tendance à penser que l'on "connait" le médicament parce qu'on y est habitué.

L'aspirine et les anti-inflammatoires : typiquement, ce sont les médicaments que l'on consomme sans même un avis médical en cas de douleur quelconque. Si vous êtes amené à en faire usage, buvez beaucoup d'eau car ils peuvent gêner le bon fonctionnement des reins en cas de déshydratation, fréquente lorsqu'il fait chaud.

Contre la migraine : insolation, déshydratation ou soirée trop arrosée, les migraines sont courantes en été. Pour les éviter, buvez de l'eau, en plus grande quantité que d'habitude : votre corps se déshydrate très vite. Si vous prenez un médicament pour chasser le mal de tête, sachez qu'il peut diminuer la dilatation des vaisseaux de la peau et limiter votre transpiration : votre corps évacuera moins bien.

Les traitements médicamenteux contre …

… les allergies : vous les prenez depuis des années et ne vous en méfiez pas. Pourtant, sachez qu'ils peuvent gêner la transpiration.

… les troubles cardio-vasculaires : les diurétiques peuvent aggraver la déshydratation. Alors qu'en cas de forte chaleur, il est recommandé de boire de l'eau, si vous êtes sous traitement, buvez-en davantage encore. Les médicaments traitant des troubles du rythme cardiaque ou la digoxine peuvent même devenir toxiques en cas de déshydratation.

… Parkinson, l'incontinence ou la dépression : comme de nombreux autres, ces médicaments peuvent limiter votre transpiration.

… l'épilepsie : les médicaments contre l'épilepsie peuvent devenir toxiques en cas de déshydratation.

… les troubles mentaux : les neuroleptiques risquent d'augmenter la température du corps : rafraichissez-vous et hydratez-vous (buvez de l'eau, prenez bains ou douches autant que nécessaire et mangez des produits frais). Les sels de lithium peuvent devenir toxiques en cas de déshydratation.

Le plus banal des médicaments peut être dangereux s'il est pris à la légère

Le transport et la conservation de ses médicaments

Vous devez vous déplacer, en France ou à l'étranger et ne savez pas si vos médicaments résisteront au voyage ? Rassurez-vous, généralement les médicaments se conservent à une chaleur inférieure à 25°C ou 30°C, sauf contre-indication : certains médicaments se conservent à basse température, dans le réfrigérateur.

Si vous vous déplacez, mettez-les dans des sacs isothermes, qui conservent la fraicheur. Pour les médicaments à basse température, tâchez de les transporter dans des conditions similaires, notamment à l'aide d'une glacière par exemple, en veillant bien à ce qu'ils ne congèlent pas et que la température ne soit pas trop basse !

Sinon, veillez à ce que l'habitacle de vos médicaments conserve la même température : ne les laissez pas au soleil, pensez à bien remettre dans le réfrigérateur ceux qui le nécessitent, évitez les boites en fer, conservez les emballages.

Les vagues de chaleur peuvent vite devenir un danger

Ce qu'il faut faire, ce qu'il faut éviter

Enfin, si vous êtes sous traitement, continuez comme d'habitude - n'interrompez pas votre traitement sans avis médical - mais sachez qu'il vous faut vous hydrater énormément. Si vous ressentez des troubles anormaux, n'hésitez pas une seconde : allez voir un médecin.

Évitez aussi de boire de l'alcool : il déshydrate l'organisme. Aussi, les conséquences négatives seront d'autant plus importantes. Cependant, si vus souhaitez totu de même en consommer, n'oubliez pas de boire de l'eau, surtout avant de vous coucher.

S'il est déconseillé de prendre des médicaments sans avis médical, cette recommandation est d'autant plus valable en cas de forte chaleur. Avant d'en faire usage - même s'il s'agit de médicament sans ordonnance -, consultez un médecin ou un pharmacien afin de connaitre les conditions optimales pour éviter les mauvaises ingestions.

Source : ANSM