Ce qui change au 1er décembre

Article mis à jour le 

Ce qui change au 1er décembre
Ce qui change au 1er décembre

Chaque mois apporte son lot de changements et décembre ne déroge pas à la règle. Cette fois, ils concerneront le prix du gaz et les conditions de licenciement économique.

Après avoir augmenté de 1,6% depuis le début du mois de novembre, les tarifs réglementés du gaz connaîtront une nouvelle hausse de 2,5% le 1er décembre 2016. D’autre part, le licenciement économique fera l’objet d’un meilleur encadrement.

Le prix du gaz en hausse

Conséquence directe de l’envolée du cours du brut au cours de ces derniers mois, les tarifs réglementés du gaz augmenteront encore le 1er décembre 2016. Près de 7 millions de foyers, clients d'Engie, seront concernés par cette mauvaise nouvelle alors que l’hiver approche à grands pas. Toutefois, les consommateurs peuvent se tourner vers les autres professionnels proposant des offres de marché. Il leur suffit de souscrire à une offre pour que le nouveau fournisseur se charge de résilier leur contrat auprès d’Engie.

Le licenciement économique mieux encadré

Si la procédure de licenciement économique était plus souple pour les TPE et les PME, elle sera mieux encadrée à partir de décembre dans le but d’optimiser la sécurité juridique des travailleurs. La loi Travail précise les conditions à respecter pour une mise en œuvre équitable. La décision doit ainsi être motivée par une baisse du chiffre d’affaires ou des commandes, des pertes d’exploitation ou une diminution significative de la trésorerie au cours d’une période donnée. Cette dernière est fixée à un trimestre pour les TPE comptant moins de 11 salariés, 2 trimestres pour les entreprises ayant entre 11 et 49 employés, 3 trimestres pour celles employant 50 à 299 personnes et 4 trimestres pour les plus grandes.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : vie quotidienne