Le cerveau atteindrait ses limites dès l'âge de 24 ans

Article mis à jour le 

Une étude menée par des chercheurs canadiens indique que les capacités cognitives du cerveau atteindraient leurs limites à l’âge de 24 ans.

D’après une étude menée par des chercheurs de l’Université Simon Fraser, au Canada, le cerveau perdrait en capacités cognitives à partir de l’âge de 24 ans. Une conclusion établie via l'analyse des comportements de personnes jouant au jeu vidéo StarCraft 2.

Un déclin de l’habileté motrice et cognitive

L’étude a porté sur 3 305 personnes, âgées de 16 à 44 ans. Les chercheurs ont analysé leurs performances sur le jeu vidéo StarCraft 2, un jeu de stratégie en temps réel sur PC qui demande une grande capacité de concentration, de l’habileté, de la stratégie et de la rapidité.

L’analyse des milliers d’heures de jeu a permis de conclure que les joueurs âgés de plus de 24 ans voyaient leur vitesse cognitive et leurs performances baisser – si bien qu’un joueur de 24 ans aura une vitesse de jeu supérieure de 30 secondes à celle d’un joueur de 39 ans.

Le cerveau compense ses pertes de vitesse

Toutefois, l’étude a révélé que les joueurs les plus âgés, en dépit de leur lenteur, étaient ceux qui parvenaient le mieux à mettre en place des stratégies visant à palier à cette baisse de réactivité. Les chercheurs indiquent ainsi que le déclin cognitif est un phénomène à relativiser, puisque le cerveau s’y adapte afin de rester efficace. Toutefois, l’étude ne précise pas si les personnes âgées de plus de 40 ans ont de moins bonnes capacités cognitives que les sujets plus jeunes…

Sources : Sciences et Avenir, PlosOne, Pratique.fr