Des chercheurs viennent de découvrir le plus vieux dinosaure du monde

Article mis à jour le 

40 mètres de long et plus de 20 mètres de haut, c'est la taille estimée du "titanosaure" dont les ossements viennent d'être trouvés en Argentine, comme le rapporte le site de la BBC.

Si l'on en croit la taille de ses immenses fémurs, qui dépasse nettement la taille d'un homme adulte, le volume du dinosaure découvert en Argentine, aussi haut qu'un immeuble de 6 étages, est comparable à celle d'un Airbus A320. Ainsi, même si les chercheurs ont tendance depuis un certain nombre d'années à surévaluer la taille des dinosaures, comme le faisait remarquer Slate ici, entre autres sous l'influence de représentations biaisées, le "titanosaure" mis au jour pas des chercheurs en Argentine reste le plus gros spécimen jamais découvert.

Outre ses dimensions pharaoniques, le dinosaure pesait environ 77 tonnes – même si d'autres avancent le poids de 100 tonnes et plus –, autrement dit l'équivalent de 14 éléphants d'Afrique, comme le détaille la BBC. De fait, ces ossements fraîchement découverts détrônent l'Argentinosaurus au classement du plus gros dinosaure retrouvé par les paléontologues. À noter que le site du Telegraph restitue fidèlement les recherches qui ont été nécessaires à cette découverte.

Selon les paléontologues à l'origine de la découverte, le titanosaure mis au jour, un herbivore datant du Crétacé (période qui a commencé il y a 145 millions d'années pour finir 80 millions d'années après) est une toute nouvelle espèce. Le site The Independent souligne que cette dernière se caractérise par un cou et une queue de longueur importante, et une petite tête.

Rappelons que les titanosaures ont en grande partie été retrouvés en Amérique du sud. Rien de vraiment surprenant, donc, même si un certain nombre de ses cousins, toutefois plus légers, ont été déterrés dans le sud de la France au cours des années 1990. Ces derniers avaient alors été baptisés "Ampelosaurus", du grec "ampelos" qui signifie vigne, et "saurus" qui veut dire lézard.

À cette heure, le fameux dinosaure tout juste déterré n'est pas encore baptisé officiellement. Mais les chercheurs espèrent bien lui trouver un nom révélant sa splendeur, la région d'où il est issu et les fermiers ayant alerté les paléontologues.

Sources : lemonde, francetvinfo, nouvelobs