Les chiens seraient capables de détecter les cancers de la prostate

Article mis à jour le 

D’après des travaux présentés au congrès annuel de l’Association américaine d’urologie, les chiens dressés d’une certaine manière seraient capables de dépister le cancer de la prostate avec fiabilité.

Avec suffisamment d’entraînement, les chiens seraient capables de détecter le cancer de la prostate, et ce seulement en reniflant l’urine de patients potentiels. C’est ce qu’a avancé le docteur italien Gianluigi Taverna lors du congrès annuel de l’Association américaine d’urologie, qui a eu lieu il y a quelques jours en Floride.

Un taux de réussite de 98%

Il était déjà établi que les chiens sont en mesure de détecter le cancer par l’odorat, mais cela ne se faisait qu’en reniflant des échantillons de cellules pour déterminer lesquelles étaient cancéreuses. Dans le cas présenté par le docteur Taverna, il n’est même pas nécessaire d’opérer un prélèvement de cellules, puisque seuls des échantillons d’urine sont nécessaires : en reniflant 677 échantillons dont la moitié appartenaient à des hommes atteints de la maladie, deux chiens entraînés ont obtenu un taux de réussite de 98%.

Actuellement, la seule méthode pour dépister le cancer de la prostate consiste en une prise de sang associée à un toucher rectal. La possibilité de détecter cette maladie en faisant renifler l’urine des patients à des chiens serait donc un gain de temps.

Sources : Direct Matin, Pratique.fr