En Chine, le commerce de bouteille d’oxygène prend de l’ampleur

Article mis à jour le 

La pollution en Chine atteint des records extrêmement dommageables pour  la santé..
La pollution en Chine atteint des records extrêmement dommageables pour  la santé..

À l’heure où la Chine enregistre régulièrement des taux de pollution record, des entrepreneurs en profitent pour vendre de l’oxygène comme s’il s’agissait d’un produit de luxe. Certains établissements de la province de Jiangsu, notamment, font payer 15 centimes par personne sous prétexte que l’air y est pur. Tandis que d’autres proposent des bouteilles d’oxygène à des tarifs prohibitifs.

Des entrepreneurs peu scrupuleux ont flairé l’aubaine, alors que les taux de pollution des grandes villes chinoises sont de plus en plus souvent jugés dangereux pour les habitants. En échange d’un air pur, ces derniers font payer à leurs clients un supplément. Pire : de nombreuses grandes enseignes chinoises vendent des bouteilles contenant de l’air afin de permettre aux acheteurs de dépolluer leur intérieur.

Or, contrairement à ce que l’on pourrait s’imaginer, le phénomène fonctionne et de nombreux chinois sont prêts à dépenser des sommes faramineuses pour en bénéficier. Il faut dire que début décembre, le taux de particules fines "PM2.5" a atteint un niveau quarante fois supérieur aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Tant et si bien qu’un certain nombre de villes se sont retrouvées obscurcies sous un épais brouillard de pollution.

Dans le sillage de ce phénomène, la société canadienne "Vitality Air" a sauté le pas en proposant à la vente des bouteilles certifiées "air de montagne". Son prix : pas moins de 25 euros.

 

Sources : konbini, sputniknews