Chômage, TVA, gaz, CMU… : ce qui change pour vous au 1er juillet 2013

Article mis à jour le 

Prix du gaz et des télécoms, allocation chômage… de nombreux secteurs voient leurs conditions d'accès modifiées à compter du 1er juillet 2013, pouvant entraîner une réévaluation des montants que vous perceviez jusqu'alors. Si certains tarifs augmentent, d'autres, en revanche, baissent : découvrez si vous êtes concerné par ces variations tarifaires grâce à cet inventaire.

Prix du Gaz : une petite hausse pour mieux préparer la baisse

Depuis janvier dernier, les prix n'avaient enregistré que des baisses, chaque mois sauf en mai. Cependant, en moins de 10 ans (entre 2005 et 2013), les prix ont augmenté de presque 80 % : rien que ces 5 dernières années (depuis le début de la crise), la hausse observée est de 39 %. Le Gouvernement a donc décidé de réformer la formule tarifaire afin que le gaz soit moins dépendant des cours du pétrole. De cette façon, les variations des prix seront moins importantes.

Aussi, cela commence par une augmentation de 0,5 % à partir du 1er juillet 2013 : environ 0,11 € par kilowatt/heure. Cette hausse touchera 8 foyers sur 10. La réforme, qui a permis une baisse au cours des 6 derniers mois, représente aujourd'hui une économie de 3 € mensuels pour un ménage se chauffant au gaz, soit plus de 30 € par an. Cette hausse des prix est un impact de l'évolution générale des prix, vouée à baisser davantage, qui contribue à une meilleure stabilisation future.

Prix des communications téléphoniques : menu spécial voyage

Le "roaming", ou itinérance, est ce qui rajoute un troisième chiffre à votre facture téléphonique lorsque vous voyagez : les appels, SMS et autres services émis depuis l'étranger peuvent rapidement coûter une fortune. Pourtant, l'un des objectifs de l'Europe était de cesser ce genre de pratique. Aussi, la Commission Européenne a décidé de baisser les tarifs pour un abonné des pays membres voyageant au sein de l'Union Européenne : un Chinois voyageant en Espagne ne pourra, par exemple, pas en bénéficier, au contraire d'un Allemand voyageant en Italie.

Les nouveaux plafonds porteront à 80% la réduction totale des tarifs d'itinérance. Ils vont diviser par 15 le prix des communications : d'après une simulation de la Commission Européenne, une famille belge passant 7 jours en Croatie (qui rentre dans l'Union au 1er Juillet) verrait sa facture passer de 378,98 € (les prix que nous connaissions) à 24,36 €. Par la suite, la Commission Européenne souhaite supprimer complètement les prix d'itinérance : en juillet 2014, une nouvelle baisse est prévue, d'après un communiqué de l'Agence Reuters.

Les nouveaux plafonds porteront à 80% la réduction totale des tarifs d'itinérance

Complémentaire Santé : plus de personnes concernées

Cette couverture permet aux ménages à faibles revenus de se faire soigner gratuitement. Le plafond de la CMU Complémentaire (Couverture de Maladie Universelle) est revalorisé de 8,3 % afin que davantage de personnes puissent en bénéficier. Concrètement, une personne seule devait gagner, avant la revalorisation, un maximum de 7 954 € annuels. Ce plafond passe à 8 593 €. Cette revalorisation a un impact direct sur l'ACS (Aide Complémentaire Santé) dont le plafond est aussi modifié, passant de 10 711 € à 11 600 €.

Pas moins de 750 000 personnes supplémentaires pourront bénéficier d'une aide à la complémentaire : 350 000 pour l'ACS et 400 000 pour la CMU, sachant qu'en 2011, déjà 763 000 personnes bénéficiaient de l'ACS et 4,3 millions de la CMU Complémentaire. Pour savoir si vous êtes éligible à l'une de ces complémentaires, cliquez ici.

Hausse de la TVA : pour les services à la personne uniquement

La TVA pour les services à la personne passe de 7% à 19,6%. Cette hausse, à l'origine prévue pour le 1er avril dernier, entre finalement en vigueur au 1er Juillet 2013. Cependant, pour en limiter l'impact, certains plafonds autorisés par an et par foyer fiscal ont été relevés.

La hausse concerne :
- les petits travaux de jardinage ;
- les cours à domicile ;
- l'assistance informatique et internet à domicile ;
- la maintenance, l’entretien et la vigilance temporaires, à domicile, de la résidence principale et secondaire ;
- les activités d’organisation des services à la personne (par le mandataire qui met en relation un client et un prestataire de services à la personne).

Les plafonds relevés sont :
- l'assistance informatique et internet à domicile, qui passe de 1 000 € à 3 000 € ;
- le petit jardinage à domicile, qui passe de 3 000 € à 5 000 €.

La TVA pour les services à la personne passe de 7% à 19,6%

Hausse de l'allocation chômage : lentement mais sûrement

Environ 1,5 million de chômeurs indemnisés sont concernés par cette revalorisation, soit plus des deux tiers d'entre eux (66,2 %). Ainsi, afin d'améliorer le pouvoir d'achat des personnes en recherche d'emploi, la revalorisation de 0,6% se traduit par une hausse de 7 centimes ou 17 centimes en fonction des cas. En effet, les chômeurs qui touchent plus que la part minimale voient leur allocation divisée en 2 parties : une fixe, et une variable en fonction du salaire précédent.

La revalorisation du chômage touche à l'allocation minimale : elle grimpe de 17 centimes, passant donc à 28,38 € par jour, soit 850 € mensuels environ. De plus, la partie fixe de l'allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE) est aussi réévaluée : la partie fixe augmente de 7 centimes, passant donc à 11,64 € journaliers. Si une telle hausse semble dérisoire, elle représente néanmoins un coût supplémentaire de plus de 50 millions d'euros pour les 18 prochains mois.

Tabac. Comme cela était prévu, le prix du tabac augmente de 20 centimes dès le 15 juillet prochain. Les paquets les moins chers passent donc de 6,10 € à 6,30€. Le tabac à rouler, plus économique, voit une hausse tarifaire de 40 centimes.

Participation et Intéressement. Une loi exceptionnelle prévoit une période exceptionnelle - jusqu'au 31 décembre 2013- permettant aux salariés de débloquer jusqu'à 20 000 € d'épargne salariale. Mise en place dès le début des soldes et avant les vacances et les fêtes, ce déblocage vise à redonner davantage de pouvoir d'achat aux ménages.

Prix de la fourrière : les nouveaux tarifs entrent en vigueur dès aujourd'hui. Qu'il s'agisse de la garde journalière, de l'enlèvement ou de l'expertise, tout augmente pour les voitures, camions et autres véhicules à plus de 3 roues. Pour les 2 roues (et tricycles), les modifications seront moins importantes. Pour en savoir davantage, cliquez ici.

Éclairage nocturne : afin de réaliser des économies, les éclairages nocturnes des bâtiments non résidentiels (mairies, écoles…) seront eux aussi réglementés : des horaires d'allumage et d'extinction sont mis en place par le Ministère de l'Écologie et garantiront ainsi des économies importantes. Et le non respect de ces nouvelles règles sera sanctionné.

Source : Ministère de l'Ecologie ; CMU ; Service Public.fr ; Reuters ; economie.gouv