Chômage : quelles sont les zones les plus touchées de l’Hexagone ?

Article mis à jour le 

Quid des régions les plus touchées en matière de chômage depuis 2008 en France ?
Quid des régions les plus touchées en matière de chômage depuis 2008 en France ?

Une étude de l’Insee montre que les régions les plus touchées par le chômage depuis le début de la crise sont surtout situées au nord et au sud de la France.

Entre 2008 et 2014, les régions du nord et du sud de la France ont été plus durement frappées que les autres par le chômage. C’est ce que met en évidence une étude récente de l’Insee. En substance, le taux de chômage intégré par le Bureau international du travail (BIT) s’est relevé de 2,8 points sur l’ensemble de l’Hexagone, jusqu’à atteindre 9,9 % en 2014. Une augmentation qui a concerné chacune des régions de France, mais plus particulièrement le Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées (+ 3,5 points), la PACA, la Corse, la Normandie et le Nord-Pas-de-Calais/Picardie. À noter toutefois que le chômage était dès le départ plus élevé dans ces régions.

D’autre part, les régions Alsace/Lorraine/Champagne-Ardenne, Bretagne, Pays de la Loire et Centre-Val de Loire ont également vu leur chômage progresser plus vite que la moyenne. Tandis qu’à l’inverse, l’Île-de-France, l’Auvergne/Rhône-Alpes et la Bourgogne/Franche-Comté sont parvenues à contenir la hausse (+ 2,5 points), avec 6,5 % de chômage.

À noter, sans surprise, que les jeunes de 15 à 24 ans sont les plus fortement touchés par l’augmentation du chômage, avec + 5,1 points.

 

Sources : lefigaro, challenges