La cigarette électronique 95 % moins dangereuse que le tabac ?

Article mis à jour le 

Une nouvelle étude contredit la nocivité de la cigarette électronique, par rapport au tabagisme classique
Une nouvelle étude contredit la nocivité de la cigarette électronique, par rapport au tabagisme classique

Mercredi 19 août, le Public Health England, une agence liée aux autorités sanitaires britanniques, a rendu publique une étude sur la cigarette électronique. Celle-ci contredit les résultats annoncés par l’OMS en août 2014. D’après les données obtenues par cet organisme, la cigarette électronique ou e-cigarette serait 95% moins dangereuse que le tabac.

Depuis quelques mois, l’e-cigarette est l’alternative préférée des fumeurs qui souhaitent en finir avec leur addiction. Pourtant, les résultats d’une étude de l’OMS montraient en août 2014 que ce dispositif était aussi dangereux qu’une simple cigarette. Ce qui n’a pas manqué d’en alarmer plus d’un. Mais l’étude menée par le Public Health England pourrait tout changer.

 

La vapeur, moins nocive que la fumée de tabac ?

D’après Kevin Fenton, directeur de Public Health England, la vapeur des cigarettes électroniques est certes dangereuse pour la santé, mais elle l’est moins que la fumée des vraies cigarettes. Cette différence de nocivité serait due à l’absence dans l’e-cigarette des composés chimiques à l’origine des maladies liées au tabagisme. Ainsi, que ce soit pour le fumeur actif ou le fumeur passif, la cigarette électronique ne provoquerait que peu de dommages sur la santé.

Les e-cigarettes sont actuellement utilisées comme dérivatif par tous ceux qui souhaitent arrêter de fumer. En Grande-Bretagne, on compte 2,6 millions d’adultes fumeurs qui recourent à l’e-cigarette pour limiter leur consommation de tabac.

La cigarette électronique possède par ailleurs un autre avantage, en dehors du fait d'être moins nocive. En plus de limiter les risques sur la santé, elle est également moins chère et s’adapte à toutes les bourses. Des prix relativement bas qui permettent à tout utilisateur de réduire efficacement sa consommation de cigarettes.

 

Sources : 20minutes, topsante