Votre collègue est-il un sociopathe ? Voici 7 signes qui ne trompent pas

Article mis à jour le 

Quelques indices permettent de reconnaître le sociopathe se cachant derrière votre collègue
Quelques indices permettent de reconnaître le sociopathe se cachant derrière votre collègue

Au bureau, un collègue se montre agaçant au point d’éveiller des doutes quant à son état psychologique ? Serait-ce un sociopathe ? Devriez-vous vous en méfier ? Certains signes pourraient vous alerter.

Si un collègue vous mène la vie dure, c’est tout à fait normal. Cependant, quand ses mauvaises actions atteignent des sommets, le doute est permis. Est-il un sociopathe en puissance ? Retrouvez 7 signes qui devraient vous mettre la puce à l’oreille.

  1. Il fait preuve de charisme : attention, être charismatique ne signifie pas être un sociopathe. Cependant, si votre collègue flippant arrive à vous subjuguer facilement, restez sur vos gardes.
  2. Il est solitaire : bien qu’étant en permanence entouré, un sociopathe a très peu de vrais amis. Il ne sait pas comment se lier avec les autres, et il fait juste assez d’efforts pour participer à la vie en société.
  3. Un rien l’ennuie : un sociopathe se laisse souvent emporter par l’ennui. Il a constamment besoin de déranger les autres pour se distraire même s’il est conscient que cela agace son entourage.
  4. C’est un mythomane : pour un sociopathe, mentir est une seconde nature. Il peut vous embobiner avec les pires mensonges sans que vous ne vous en rendiez compte. D’ailleurs, pour lui, il s’agit d’une autre manière de tromper l’ennui.
  5. Il adore manipuler les autres : la manipulation est le petit-lait des sociopathes. Il adore par-dessus tout contrôler une situation donnée, et il se délecte de voir ses victimes souffrir à cause de lui.
  6. Il réclame l’impossible : parce que c’est un menteur et un manipulateur, le sociopathe adore faire des demandes impossibles à réaliser. Le fait de voir quelqu’un s’échiner à lui offrir ce qu’il demande lui procure une intense satisfaction.
  7. Il se met en colère pour un rien : quand une personne se fâche, c’est pour une bonne raison. Dans le cas d’un sociopathe, un rien le fait exploser. Il passe de la joie à la colère sans raison valable.

Si votre collègue présente plusieurs de ces signes, vous serez fixé : c’est probablement un sociopathe. Bien évidemment, ce type de comportement n'est pas une fin en soi, à partir du moment où l'on reste maître de son trop-plein d'impulsivité.

 

Sources : terrafemina, wikihow

Cet article a recueilli 4 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : emploi