Combien d’années passe-t-on assis à notre bureau ?

Article mis à jour le 

D’après une étude menée par des chercheurs anglais, les employés de bureau consacreraient en moyenne pas moins de cinq années de leur vie assis devant leur bureau sans se lever. Des résultats sans doute proches de ceux qu’obtiendrait une telle analyse si elle était réalisée en France…

Voilà un constat qui devrait en effrayer plus d’un : les employés de bureau passeraient à l’heure actuelle cinq années en moyenne de leur existence assis à leur bureau. Or, comme l’a révélé une prestigieuse étude australienne datant de 2012 et une autre, américaine cette fois, il y a quelques jours : rester assis trop longtemps chaque jour est souvent au moins aussi dangereux que la cigarette. Pourquoi ? Tout simplement parce que cette fixité prolongée multiplierait fortement les risques de pathologies cardiovasculaires, d’obésité, de diabète, de cancer et de manière générale de mort précoce.

Ainsi, les recherches réalisées par Sanlam Private Investments ont mis en évidence que les employés de bureau passaient au minimum 55 % de leur temps assis. Un phénomène qui s’explique aisément dans la mesure où 60 % de ces personnes ne prennent même pas la peine de se lever pour manger, restant pour cela assis à leur bureau.

Quid du sport ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les employés de bureau ne pratiquent pas beaucoup d’activité physique en dehors de leurs heures de travail. Ainsi, 47 % des employés ne font même pas une heure d’exercice par semaine, parmi lesquels la moitié n’apprécie pas son travail. Enfin, 24 % des personnes interrogées ont fait savoir qu’elles n’avaient pas suffisamment de temps dans la semaine pour faire du sport, et ce compte tenu de l’heure à laquelle elles rentrent chez elles.

Sous l’effet de ce manque d’exercice physique, 52 % des employés se disent préoccupés par leur poids et 53 % pour leur santé. De même, 31 % seulement indiqueraient avoir un poids idéal.

Selon le cardiologue new-yorkais David Coven, le tabagisme est sans doute l’un des facteurs de risque cardiovasculaire les plus décisifs, mais pour autant, rester assis toute la journée peut au moins avoir les mêmes effets. Mieux vaudrait donc éviter au maximum la sédentarité. Nous évoquions d’ailleurs il y a peu trois astuces pour y parvenir.

Sources : CBS, Pratique.fr, Redorbit, Sanlam