Combien faut-il gagner par mois en France pour vivre correctement ?

Article mis à jour le 

L'ONPES considère que l'on vit correctement à partir de 1424 euros par mois - copyright Pixabay
L'ONPES considère que l'on vit correctement à partir de 1424 euros par mois - copyright Pixabay

Une étude de l’ONPES vient d’évaluer le salaire nécessaire à une personne occupant un logement du parc social pour vivre décemment. Résultat : il s’élèverait à 1424 euros par mois pour une personne seule, et à 3284 euros pour un couple avec deux enfants.

Combien faut-il gagner pour vivre dans des conditions décentes en France ? Selon une étude de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale (ONPES) rendue publique le 6 mars 2015, 1424 euros par mois seraient nécessaires à une personne occupant un logement du parc social. Un montant qui passerait à 1571 euros par mois dans le privé. S’agissant des couples avec deux enfants, vivre décemment reviendrait à gagner 3284 euros dans le parc social et 3515 euros dans le privé.

Pour leur part, les retraités en couple nécessiteraient 2187 euros dans le parc social, et 2437 euros dans le privé. Et les couples d’actifs sans enfant pourraient s’en sortir avec 1985 euros, contre 2133 dans le cas du privé. Sous entendu : le salaire minimum en France ne permet donc pas de vivre correctement.


La pauvreté concerne la plupart des familles monoparentales

Les conclusions de l’ONPES permettent de chiffrer la proportion de ménages se trouvant en situation de pauvreté. Résultat, 40 % des familles monoparentales ne disposeraient pas de revenus suffisants pour vivre dignement, et 55 % seraient  pauvres (moins de 987 euros par mois).

De même, 14 % des retraités vivant seuls seraient pauvres, tandis que 45 % seraient en proie aux restrictions. Du côté des couples actifs, 12 % seraient dans ce cas de figure, et 5 % sous le seuil de pauvreté. À noter cependant qu’il s’agit de la catégorie rencontrant le moins de difficultés.


Disposer d’une chambre pour chaque enfant

D’autre part, le rapport annuel de l’ONPES rapporte les conclusions d’une enquête réalisée sur trois ans. Objectif de celle-ci : évaluer les budgets de référence de rigueur pour participer de manière optimale à la vie sociale. En s’appuyant sur des experts et citoyens, l’ONPES a ainsi estimé les budgets de référence des ménages pour des villes moyennes comme Tours ou Dijon.

Résultat, l’organisme considère qu’un certain nombre d’incontournables doivent être pris en compte pour répondre aux besoins basiques. C’est le cas de l’alimentation, de l’habillement, des soins, de l’hygiène corporelle, d’une chambre pour chaque enfant, d’une voiture d’occasion, des vacances, des activités culturelles et sportives, de la possibilité d’inviter des amis ou encore des cadeaux.


Sources : bfmtv, francesoir