Comment la chauve-souris fait économiser 1 milliard de dollars aux agriculteurs

Article mis à jour le 

Quand la chauve souris profite drastiquement à l'économie de l'agriculture
Quand la chauve souris profite drastiquement à l'économie de l'agriculture

Les agriculteurs américains parviennent à économiser 1 milliard de dollars chaque année grâce aux chauves-souris. Ces mammifères nocturnes volants protègent les cultures de maïs en dévorant les parasites responsables de la destruction des champs.

C’est en s’attaquant aux vers parasites qui détruisent les champs de maïs que les chauves-souris permettent aux agriculteurs d’économiser plus d’un milliard de dollars tous les ans. Des chercheurs américains ont voulu démontrer l’assistance bénéfique de ces mammifères nocturnes volants. Ils sont arrivés à cette conclusion insolite, suite à une expérience plutôt réussie. Leurs résultats ont été récemment publiés dans les Comptes rendus de l’Académie américaine des Sciences, la PNAS.

 

Une expérience avec des résultats concrets

Des chercheurs américains ont voulu démontrer que la présence des chauves-souris est réellement bénéfique pour les cultures de maïs. Pour ce faire, ils ont réalisé une expérience sur un champ de maïs de l’Illinois entre 2013 et 2014. Les chercheurs ont recouvert un champ de maïs de filets de 400 m2, empêchant ainsi les chauves-souris de se nourrir d’une espèce de larve détruisant les exploitations. Proliférant dans le monde entier, ces vers parasites appréciés par les chauves-souris provoquent de lourdes pertes dans le domaine agricole.

Suite à cette expérience, les chercheurs ont constaté que les épis de maïs situés sous les filets avaient subi plus de dégradations que ceux laissés accessibles aux chauves-souris. Il est à noter que cette étude a été réalisée sur une culture de maïs qui n’était pas génétiquement modifiée et n’utilisant pas d’insecticide pour supprimer les larves parasites.

 

Plus d’un milliard de dollars d’économie grâce aux chauves-souris

Il a été constaté que les chauves-souris ont permis d’accroître le rendement des agriculteurs de 1,4%, soit 7,88 dollars de plus par hectare. Au niveau mondial, ce taux correspond à plus d’un milliard de dollars.

Si ces recherches ont démontré les effets bénéfiques qu’ont les chauves-souris sur les cultures de maïs, il faut également savoir qu’elles protègent les champs en dévorant d’autres espèces de larves. En combinant l’action des chauves-souris et des oiseaux avec le travail des agriculteurs pour protéger les cultures, les économies devraient être encore plus importantes. Et permettraient par ailleurs de limiter considérablement l’usage des pesticides.

 

Sources : 20minutes, ouest-france