Comment distinguer les vaccins obligatoires des vaccins recommandés ?

Article mis à jour le 

Quels sont les vaccins obligatoires et recommandés ?
Quels sont les vaccins obligatoires et recommandés ?

L’Élysée organisera bientôt un grand débat public sur la question des vaccins obligatoires et la réforme du système existant. Par ce moyen, Marisol Touraine, la ministre de la Santé, essaye de "consolider la confiance" et "faire taire tout début de polémique".

Marisol Touraine s'est dite préoccupée par quelques données "inquiétantes", comme la chute du taux de couverture vaccinale contre la grippe (moins de 13 points) ou la "réapparition régulière" des cas de rougeole. Un phénomène surtout dû à la baisse de la vaccination des nourrissons.

Le débat qu’elle souhaite initier a aussi pour vocation de sensibiliser davantage de Français aux règles en vigueur régissant l’administration des vaccins, selon qu’ils soient obligatoires ou recommandés. La France est d'ailleurs une mauvaise exception dans ce domaine en Europe.

Les vaccins obligatoires

Les vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite sont les seuls qui soient obligatoires (entre 2 et 4 mois). Les résidants de la Guyane ont, en plus, l’obligation de recevoir le vaccin contre la fièvre jaune. Les personnes titulaires de l'autorité parentale risquent 6 mois d'emprisonnement et 3.750 euros d'amende s’ils refusent de se conformer à cette directive.

Les vaccins recommandés

Les vaccins contre la grippe, la tuberculose, l'hépatite B, la rubéole, la méningocoque C, le papillomavirus, la varicelle, la rougeole, les oreillons, la coqueluche ainsi que les infections à pneumocoque et à haemophilusinfluenzae de type B ne sont que des recommandations. Il en existe plusieurs sortes.

 

Sources : rtl, 20minutes