Comment éviter de s'endormir sur son clavier au bureau ?

Article mis à jour le 

À l'heure où un trader allemand a été licencié par son employeur après s'être endormi sur son clavier et pour avoir effectué un virement de 222 millions d'euros par erreur, piquer du nez n'est sans doute plus vraiment l'activité phare du moment au bureau. Voici dix idées qui pourraient bien vous permettre de la combattre.

On ne cesse de vous le répéter : bien dormir est essentiel pour avoir une bonne santé, à condition toutefois de ne pas le faire au bureau. Mais après une nuit complète sans trouver le sommeil ou au lendemain de la spéciale nuit blanche Star Trek sur Arte, il n'est pas toujours évident de ne pas succomber au charme de Morphée…

Jusqu'à présent, vous saviez qu'il était préférable, pour optimiser votre sommeil :

- de se coucher plus tôt lorsqu'une dure journée de travail vous attend ;

- de vous installer confortablement sur une chaise dure et bien réglée, de préférence dans un espace de travail plutôt frais ;

- de manger suffisamment pour ne pas avoir à trouver des idées le ventre vide ;

- de vous rafraichir régulièrement en vous passant, pourquoi pas, de l'eau sur le visage de temps à autre.

Problème : parfois, ces conseils basiques s'avèrent assez limités dès lors qu'il s'agit de tenir le choc pendant une longue, très longue journée, alors que vous n'avez pas dormi la nuit précédente. Ainsi, l'important est aussi :

- de prendre une bonne douche le matin. La chose peut sembler évidente mais reste qu'un bon jet de douche en plein visage après une nuit sans avoir fermé l'œil, ça donne du courage. Mieux vaut toutefois éviter de languir dans la cabine, au risque de s'endormir de nouveau ;

- d'écouter des morceaux de musique qui donnent la pêche. Juste au sortir de la douche, un morceau bien senti et de préférence rythmé – à l'exception du jazz et de la musique classique, aux sonorités souvent trop douces – peut redonner un bon coup de fouet ;

- de manger régulièrement, mais pas trop. L'important est juste d'avaler ce dont vous aurez besoin pour tenir, le reste étant superflu et risquant une nouvelle fois de vous faire sombrer. Alors on résume : un bon petit déjeuner, une collation aux alentours de 10h du matin et un repas à midi ;

- de boire un peu de caféine, mais pas trop. Contrairement à ce que l'on s'imagine, enchainer les tasses de café ne contribue pas à redonner durablement du pep's, au contraire. L'idéal est donc d'opter pour une grande tasse de café le matin, et c'est tout ;

- de ne pas dormir en pleine journée, autrement dit de parvenir à rester éveillé tout au long de votre journée de travail. En cas contraire, vous risquez à votre réveil de vous sentir complètement déphasé. Aussi, ne regagnez pas votre lit avant d'avoir diné, l'idéal étant, après une nuit blanche de dormir entre 9 heures et 11 heures de façon à récupérer convenablement ;

- de vous fixer une tâche et de vous concentrer dessus jusqu'à ce qu'elle soit finalisée, en évitant à tout prix la procrastination et en échangeant quelques mots aves vos collègues, histoire de conserver une activité mentale ;

- de boire régulièrement ;

- de prendre l'air pour se ressourcer ;

- de faire comme si tout allait bien. Il est en effet inutile de souligner et de montrer à vos collègues que vous n'avez pas dormi de la nuit. D'ailleurs, votre visage digne d'un Romero vous trahit déjà suffisamment. Non, mieux vaut abattre sa journée de travail comme si de rien n'était, ce qui vous évitera de passer pour un loser.

Sources : SanteLog, 20minutes