Comment prolonger la durée de vie des maillots de bain ?

Article mis à jour le 

Qu'importe les prévisions peu engageantes des météorologues au sujet de la saison estivale prochaine, vous avez décidé de hâter les choses en vous offrant un maillot de bain flambant neuf. Il faut dire que vous l'adorez et qu'il vous va par-dessus tout à ravir. Problème : vous vous demandez maintenant comment protéger cette perle rare des assauts qu'il s'apprête à endurer cet été. Chlore, sel, soleil, crème solaire… la liste est longue. Voici donc quelques astuces pour vous permettre de conserver son élégance et surtout son élasticité, au défi des agressions.

La quête a été de longue haleine mais elle en valait vraiment la peine : vous êtes finalement parvenu à dénicher le maillot de bain idéal. Reste maintenant à savoir comment l'entretenir et, qui sait, le conserver plusieurs saisons.

D'abord, il est crucial que vous n'oubliiez jamais de défaire les éventuels nœuds de votre maillot de bain, après l'avoir porté. En cas contraire, le tissu risque en effet de s'user prématurément compte tenu des multiples frottements et de la torsion des fibres.

Juste après en avoir fait usage, rincez-le immédiatement et abondamment à l'eau froide. Une façon efficace d'ôter le sable, le chlore et/ ou le sel, si vous êtes à la mer, qui se seront disséminés dans tous les recoins. Attention : ne rincez jamais votre maillot de bain à l'eau chaude, car cela risque de distendre les fibres et à terme de le cuire.

Même si son étiquette vous indique qu'il est possible de le laver en machine sur un cycle délicat, ne lavez jamais votre maillot de bain à la machine. Il est en effet préférable pour éviter de l'user de procéder à un lavage à la main à l'eau froide, ce qui permettra d'éliminer l'ensemble des huiles naturelles sécrétées par le corps.

Toujours côté lavage, veillez à utiliser un détergent très doux spécialement prévu pour le tissu des maillots de bain. À noter qu'un assouplissant et javellisant détruiront à l'inverse ses fibres élastiques.

Pour l'étape du séchage, il est important de faire en sorte que son maillot de bain puisse sécher simultanément des deux côtés. Pour ce faire, vous pouvez par exemple l'attacher sur un fil à linge situé nécessairement à l'ombre, le soleil contribuant inévitablement à sa décoloration. Enfin, oubliez le sèche-linge, qui ne fera que l'endommager.

Dernière chose : ne laissez jamais votre maillot de bain mouillé en boule plus d'une heure ou deux. L'humidité contribue en effet à détériorer le tissu et lui donne une mauvaise odeur. À terme, votre maillot risque en outre de moisir.

Appliquées à la lettre, ces quelques recommandations vous permettront de conserver votre maillot de bain plusieurs étés durant, à condition toutefois que la qualité du produit d'origine soit au rendez-vous.

Sources : lemontcurve.com, Femina, surmoncurve36