Complémentaire santé : une extension à tous les retraités pour 2017 ?

Article mis à jour le 

François Hollande compte étendre la complémentaire santé aux retraités pour 2017
François Hollande compte étendre la complémentaire santé aux retraités pour 2017

François Hollande a annoncé que les complémentaires santé seraient probablement étendues aux retraités à l’horizon 2017. Rappelons qu’à l’heure actuelle, ceux-ci ne conservent les garanties dont ils disposaient en activité que durant une année seulement.

Le président de la République a souligné, lors du congrès de la Mutualité, à Nantes, que les complémentaires santé seront généralisées à l’ensemble des retraités d’ici à 2017. François Hollande semble ainsi bien parti pour appliquer, après l’extension de la complémentaire CMU et de l’aide à la complémentaire santé (ACS), l’objectif qu’il avait initialement établi à l’occasion de la précédente édition du congrès de la Mutualité.

Dans le détail, le chef de l’État a rappelé qu’un salarié partant à la retraite perdait non seulement une partie de son salaire, mais devait également s’acquitter de la partie financée par l’employeur, et tenir malgré l’augmentation de sa prime globale. Un phénomène qui pourrait dans certains cas multiplier par trois le coût du contrat, et contraindre à se passer de complémentaire santé. Résultat : François Hollande a jugé qu’il fallait que les retraités puissent bénéficier des mêmes garanties que lorsqu’ils travaillaient, et ce au même prix.

 

Deux pistes à l’étude

Afin d’appliquer ce système, deux dispositifs sont examinés : le premier prévoit que les retraités puissent continuer à bénéficier du même contrat collectif d’entreprise qu’au moment où ils travaillaient. Dans ce cas de figure, les coûts seront pris en charge par l’ensemble des assurés et l’entreprise, sur la base du contrat de groupe. Aujourd’hui, les retraités ne peuvent prétendre conserver ce système qu’une année durant.

Quant au second versant étudié, il prévoit une remise à plat des aides fiscales aux complémentaires santé. Pour ce faire, un nouveau contrat disposant d’un cahier des charges très favorable aux retraités pourrait être créé. Or, dans ce cas de figure comme dans l’autre, les salariés seraient quoi qu’il en soit ceux finançant l’extension aux retraités de la complémentaire santé.

 

Sources : franceinfo, latribune