Conso : les prix de l’électricité ont augmenté de 49 % depuis 2007

Article mis à jour le 

Les prix de l'électricité ont augmenté de 49 % depuis 2007, selon le médiateur de l'énergie
Les prix de l'électricité ont augmenté de 49 % depuis 2007, selon le médiateur de l'énergie

Le médiateur national de l’énergie a pointé mardi un bilan en nette demi-teinte en matière de prix, malgré la concurrence dans le gaz et l’électricité. Un cadre censé avantager les consommateurs qui n’a en effet pas pour autant été synonyme de recul des tarifs…

Dans son rapport annuel dernièrement rendu public, le médiateur de l’énergie observe que même sept ans après l’ouverture à la concurrence, le marché de l’énergie n’a toujours pas trouvé "son rythme de croisière". Et pour cause : si une petite majorité des Français savent qu’ils ont la possibilité de changer de fournisseur, 10 % seulement des ménages s’y sont finalement résolu. C’est pourquoi les monopoles historiques EDF et Engie (anciennement GDF Suez) sont toujours d’actualité.

Dans le détail, côté gaz, les nouveaux arrivants n’ont fait basculer que 16,7 % des consommateurs particuliers. Tandis que l’électricité n’avait attiré que 9,6 % du marché, fin 2014.

 

Près de 15 000 réclamations l’an dernier

Le médiateur de l’énergie souligne d’autre part que la concurrence n’a pas permis de baisse de prix, côté électricité. Et pour cause : selon l’autorité lancée en 2006 afin de défendre les consommateurs d’électricité et de gaz, la facture a même bondi de 49 % en moyenne depuis 2007 s’agissant des clients disposant d’un chauffage électrique, et de 56 % pour ceux disposant d’un autre dispositif. Moindre, l’augmentation depuis 2007 pour le gaz s’est élevée à 36 %, toujours selon le médiateur.

L’ennui est que les consommateurs ayant choisi de changer de fournisseur n’ont pas pour autant été gagnant, notamment en matière de qualité de service. L’autorité met par exemple en évidence un regain des litiges, du côté de Lampiris ou Enis. Tandis que l’émission des factures, la résiliation d’anciens contrats ou les remboursements s’avèrent parfois problématiques. Dans ce contexte, le médiateur a été saisi à 14 412 reprises en 2014 pour des réclamations. Un phénomène cependant en baisse de 4,2 % par rapport à 2013.

 

Sources : lefigaro, lci