Faut-il craquer pour la 4G de Free ?

Article mis à jour le 

Proposée à moins de 20 euros, l'offre 4G de Free semble pour le moins engageante. Mais est-elle vraiment aussi intéressante qu'elle en a l'air ?

Mardi, l'opérateur Free a annoncé le lancement sur son réseau de la 4G, la téléphonie de quatrième génération, et ce sans augmentation de ses forfaits, pour 19,99 euros par mois. Pour rappel, la téléphonie 4Ginitiée dans l'Hexagone cette année, offre la possibilité de surfer sur internet via un appareil mobile avec des débits proches de ceux offerts par la fibre optique. Dans son communiqué, Free indique que son offre intègre un volume de données de 20 giga-octets (Go), soit le plus important du marché. Pour autant, cette offre est-elle en mesure de bouleverser le marché et tient-elle ses promesses ?

Une couverture 4G décevante

La question est donc de savoir si la couverture Free de la France est optimale. Or, pour l'heure, le réseau ne disposerait que de 700 antennes de 2,6 gigahertz, et pas une seule de 800 Mhz - pourtant connue pour être plus efficace pour pénétrer les immeubles –, alimentant mille communes. Pour le directeur de la communication d'Orange, Jean-Bernard Orsoni, le réseau est donc mauvais. Pour rappel, Orange détient 3 600 antennes, parmi lesquelles 700 pour Paris et Marseille, et Bouygues Telecom 6 400.

Selon Xavier Niel, plusieurs centaines de nouveaux sites 4G devraient toutefois être mis en place dans les semaines à venir. Mais un accord avec SFR pourrait par ailleurs voir le jour pour une extension plus rapide du réseau.

Pas de tarif subventionné

Contrairement à ses concurrents, Free ne propose pas un seul terminal subventionné à ses clients. De fait, il est donc nécessaire de disposer d'un smartphone compatible, ce qui n'est pas le cas de tous les utilisateurs. À l'UFC-Que Choisir, la vraie question à se poser avant d'investir dans un nouvel appareil est de savoir si la couverture réseau est satisfaisante à proximité de chez soi. Pour ce faire, il est préférable de jeter un œil sur les cartes de couverture des opérateurs.

20 Go, un record absolu

Au-delà du fait que le data proposé par Free soit un record, ce volume sera-t-il pour autant nécessaire, alors que la consommation moyenne d'un utilisateur est en général de 2Go ? Si la stratégie de communication est efficace, reste que les spécialistes estiment que 5 à 6Go est suffisant pour les gros consommateurs. D'autre part, encore faudra-t-il se trouver près d'une antenne pour en profiter pleinement.

Quoi qu'il en soit, le prix proposé par Free est engageant, puisqu'il faut compter plus de 40 euros chez la concurrence pour avoir une offre similaire sur engagement. Reste maintenant à savoir si les clients d'Orange ou encore Bouygues décideront de changer d'opérateur, mais également si Sosh et B&You lanceront très prochainement ou pas leurs offres 4G low-cost.

Sources : LeMonde, 20minutes, Arcep, Pratique.fr