Vers la création d’un "chèque emploi" pour favoriser l’embauche

Article mis à jour le 

Quid des mesures spéciales pour l'emploi dévoilées lundi 18 janvier ?
Quid des mesures spéciales pour l'emploi dévoilées lundi 18 janvier ?

François Hollande va annoncer, parmi ses mesures spéciales pour l’emploi, la création d’un "chèque emploi" destiné à favoriser l’embauche. Il s’agira d’un chèque d’un montant de 2 000 euros versé pour les bas salaires.

Tandis que François Hollande entame la dernière année complète de son quinquennat, celui-ci compte miser gros sur les mesures spéciales pour l’emploi, annoncées lundi 18 janvier prochain. Parmi ces dernières, le chef de l’État va notamment détailler la création d’une prime destinée aux entreprises afin de faciliter l’embauche.

Plutôt qu’une baisse des charges, jugée trop complexe et lente à mettre en place, l’Élysée opte ainsi pour une prime : en l’occurrence un chèque d’environ 2 000 euros. À noter que celle-ci serait versée exclusivement pour les petits salaires compris entre 1,2 et 1,3 Smic. Parmi les premières concernées : les petites et moyennes entreprises (PME), le système n’étant valable que pour les structures comptant jusqu’à 250 salariés.

 

Une mesure à un milliard d’euros par an

Si la mesure venait à se concrétiser, elle supposerait une dépense d’un milliard d’euros par an en 2016 et 2017. L’idée est pour François Hollande évidemment de baisser la courbe du chômage et dans le même temps de redorer son image d’ici sa nouvelle candidature en 2017. Pour cette raison, la mise en place du dispositif devrait être immédiate. D’après un sondage Odoxa pour BFM, Challenges et Aviva Assurance, 47 % des personnes interrogées jugent potentiellement efficace la mise en œuvre de cette prime de 2 000 euros. Affaire à suivre.

 

Sources : lexpress, lefigaro