D'où viennent la fête des mères et la fête des pères ?

Article mis à jour le 

Fête des pères et fête des mères : les origines
Fête des pères et fête des mères : les origines

Apparue aux États-Unis au début du XXe siècle, la fête des mères a été importée en France par le maréchal Pétain. Quant à la fête des pères, elle a des origines chrétiennes, mais une fois de plus, c’est au pays de l’Oncle Sam que son officialisation a été proclamée au siècle dernier.

Chaque année, la fête des mères est célébrée le deuxième dimanche de mai et la fête des pères le troisième dimanche de juin. Mais ces journées aux origines diverses n'ont pas toujours existé ! Voici leurs histoires :

La fête des mères : une invention américaine

Cette journée consacrée aux mères de famille a été inventée en 1908 par une Américaine de Virginie Occidentale dénommée Anna Jarvis. Cette femme passionnée voulait alors célébrer la mémoire de sa mère, décédée 3 ans auparavant, et toutes les autres mères de famille. Elle s’est ainsi battue bec et ongles pour l’institution d’une journée dédiée aux mères de familles nombreuses. À l’époque, les sénateurs américains ne furent pas favorables à ce projet, craignant de devoir créer par la suite des journées dédiées aux tantes, aux cousines et aux sœurs. Cependant, plusieurs États américains et pays étrangers comme la Hollande, la Chine et la Belgique ont adopté l’idée. Finalement, le Congrès américain décida en 1914 de célébrer la journée des mères le second dimanche de mai.

En 1918, la journée des mères gagne la France, il s'agit d'encourager les mères des familles nombreuses afin que le pays décimé par la guerre puisse se repeupler et se renforcer. En 1920, la médaille d’honneur de la famille française fut créée et attribuée aux plus méritantes. À partir de 1941 et jusqu’à la chute de Vichy, des campagnes ont été menées pour inciter les Français à célébrer cette journée dédiée aux mères. Le 24 mai 1950, l’instauration de la fête des Mères est officialisée par un texte de loi.

La fête des pères : une fête catholique devenue civile

La fête des pères est célébrée depuis le Moyen-âge dans les pays catholiques. On retint la date du 19 mars car elle célébrait Saint-Joseph, le père putatif de Jésus. Cependant, la première fête des Pères telle que nous la connaissons a été inventée aux États-Unis le 19 juin 1912 par Sonora Smart Dodd. Elle voulait rendre hommage à son père veuf qui s’était consacré seul à l’éducation de ses 6 enfants. À l’origine, elle avait décidé de célébrer cette fête à la date de l'anniversaire de son défunt père. Ce n’est qu’en 1972 que Richard Nixon décida d’instaurer la fête des Pères dans tout le pays et même d’en faire un jour férié.

Dans certains pays, la fête des Pères est célébrée à d’autres dates. Ainsi, le 19 mars, journée de Saint-Joseph, est toujours retenu dans quelques pays comme l’Italie, l’Espagne, le Portugal et dans certaines anciennes colonies espagnoles d’Amérique latine. En Allemagne, la fête des Pères est associée à l’Ascension, célébrée quarante jours après Pâques. En Australie, elle est fêtée le premier dimanche de septembre. En France, l’idée de la fête des Pères est apparue en 1949 à l’initiative de Marcel Quercia, directeur de Flaminaire, pour booster ses ventes de briquets à gaz. Il avait retenu la date du 19 juin, mais un décret paru en 1952 institua la fête le troisième dimanche de juin.

Sources: nouvelobs, atlantico

Cet article a recueilli 4 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : famille