D-Vine, le Nespresso du vin, arrive bientôt en France

Article mis à jour le 

Aperçu de D-Vine en 2014 - © D-Vine
Aperçu de D-Vine en 2014 - © D-Vine

Le 15 novembre prochain, la start-up 10-vins lancera la D-Vine. Créée en 2014, cette machine étonnante s’apparente à une machine à espresso, à la seule différence qu’elle sert du vin et non du café.

La start-up 10-vins a imaginé une machine à même de faciliter le service de vin au verre. Initiée en 2014, le projet est dans le fond comparable à celui de Nespresso.

 

D-Vine, la machine à vin

Après avoir obtenu le financement nécessaire au lancement de sa machine, la start-up 10-vins a récemment présenté son dispositif. Selon elle, D-Vine est un appareil révolutionnaire qui plaira à la fois aux œnologues et autres amateurs de vins.

Si servir un verre de vin à la bonne température ou encore décanté réclamait un certain savoir-faire, D-Vine s’occupe de tout. Pour déguster un verre de son alcool préféré, il suffira en pratique de procéder comme avec une machine à espresso. Après avoir inséré un flacon de vin dans la machine, celle-ci se chargera de la préparation. En résulterait un verre de vin préparé dans les règles de l’art, servi à la bonne température et le tout en quelques secondes.

 

D-Vine disponible le15 novembre

Pour répondre à toutes les envies, 10-vins propose un large choix de vins conditionnés en éprouvettes et issus des plus grands vignobles de France. Ces contenants de 10 cl correspondent à un verre de vin et peuvent être conservés durant 3 ans. À noter également la possibilité de laisser vieillir la boisson à sa convenance. Les oenophiles et amateurs pourront essayer la D-Vine, proposée entre 499 et 549 euros dès le 15 novembre. Si le concept peut sembler effrayant aux yeux des spécialistes, force est de constater que la machine n’est pas déplaisante. Elle avait d’ailleurs réussi à réunir plus de 40 000 euros via Ulule en 2014.

 

Sources : leparisien, piwee