Sur le darknet, un faux passeport français coûte 1 500 à 3 000 euros

Article mis à jour le 

Acheter un passeport sur le darknet n'est pas très difficile ni vraiment coûteux...
Acheter un passeport sur le darknet n'est pas très difficile ni vraiment coûteux...

Une enquête réalisée par Vocativ révèle que se procurer de faux papiers sur le darknet n’est pas difficile ni vraiment coûteux. Pour un passeport français, il faudrait compter 1 500 à 3 000 euros.

Après avoir compilé les tarifs proposés par treize sites distincts, Vocativ a été en mesure de constituer un classement du prix à la vente des passeports d’un pays à l’autre. Or, les calculs relayés par Slate montrent qu’un passeport français volé ou falsifié se monnaye de 1 455 euros à 3 074 euros sur le darknet. Néanmoins, le document d’identité français se place parmi les plus coûteux du classement, sans doute parce qu’il permet à son propriétaire de visiter 145 pays du monde sans visa (contre 147 pour le Royaume-Uni et les États-Unis, en tête).

Reste que le tarif fixé pour un passeport ne découle pas uniquement de son aura. Ainsi, le fait qu’un passeport soit rare ou difficile à falsifier influe également sur son prix. Subtilité qui permet sans doute d’expliquer pourquoi le passeport danois, qui ne figure pas dans le trio de tête des documents d’identité les plus "puissants", se vend 1 660 à 3 540 euros. Et même chose pour les passeports belges ou encore hollandais. Alors que le prix du passeport américain permettant de visiter 147 pays est quant à lui proposé de 826 à 1 811 euros seulement.

À noter que l’ensemble du classement est accessible ici.

 

Sources : vocativ, slate