Deezer lance une offre gratuite sur smartphone et tablette

Article mis à jour le 

À compter de ce jeudi 10 avril, le géant français de la musique en ligne offre de nouveau la possibilité à ses utilisateurs d'écouter de la musique en illimité gratuitement depuis leur ordinateur, mais également sur tablette. Par ailleurs, la plateforme musicale lance dans la foulée une radio personnalisée gratuite accessible via l'application smartphone dédiée.

Trois ans après avoir mis en place une limite de 5 heures d'écoute gratuite par mois sur son site Internet – durée doublée l'été dernier –, le site de streaming musical assouplit son offre sans abonnement en mettant fin à la restriction. Résultat, à partir de ce jeudi 10 avril, les utilisateurs peuvent écouter à loisir sur leur ordinateur autant de musique qu'ils le désirent sans limitation ni argent à débourser. Toutefois, une contrepartie demeure : des publicités viendront dorénavant s'intercaler entre les morceaux. Une méthode déjà pratiquée par le suédois Spotify, son principal concurrent.

Par ailleurs, la plateforme française intègre aussi cette offre gratuite aux supports mobiles. Rappelons que jusqu'à aujourd'hui, il était forcément nécessaire de s'abonner à l'offre à 9,99 euros par mois pour écouter sa musique avec Deezer sur smartphone et tablette. Or, l'écoute gratuite – parsemée de publicités – est désormais possible sur tablette. Mais attention toutefois : l'offre gratuite est plus restreinte sur smartphone puisque Deezer va y mettre en place une "radio" sur mesure en s'appuyant sur les goûts musicaux de l'internaute, déterminés grâce aux morceaux écoutés via la version tablette ou sur ordinateur. Autrement dit, l'internaute ne pourra pas choisir librement les morceaux à écouter sur smartphone, à moins d'opter pour la version payante…

Des offres qui ressemblent à celles de Spotify

Une chose est sûre : les changements appliqués par Deezer ressemblent à s'y méprendre aux annonces effectuées par Spotify en décembre dernier (à savoir une écoute gratuite illimité ponctuée de publicités sur ordinateurs et tablette, et une offre gratuite sur smartphone). Unique dissemblance, la radio personnalisée est absente sur smartphone. Avec Spotify, l'internaute doit en effet façonner une playlist de ses morceaux favoris depuis son ordinateur ou se servir d'une liste existante créée par un autre membre du service. Comme chez Deezer, la publicité est là environ deux minutes par heure.

Grâce à ces nouvelles offres gratuites, les deux acteurs de la musique en ligne veulent attirer de nouveaux utilisateurs sur smartphone et les amener par la suite à choisir la version payante. Une façon, selon le directeur général de Deezer, Simon Baldeyrou, d'éduquer le marché et montrer comment fonctionne le service sur mobile. À noter qu'à l'heure actuelle, les offres payantes de Deezer permettent de générer 90 % des revenus du groupe. Le Français dispose de 5 millions d'abonnés payants de par le monde, contre 6 millions pour son rival Spotify.

Aujourd'hui, Deezer est installé dans 182 pays et compte se lancer dès cette année aux États-Unis, où Spotify, iTunes Radio, Amazon ou encore Pandora sont déjà installés. Reste maintenant à savoir si le groupe réussira à faire aussi bien que son principal concurrent, qui a recruté pas moins d'un million d'abonnés outre-Atlantique en 2012 en l'espace d'un an de présence.

Sources : lesechos, leparisien, rtl