Des archéologues auraient retrouvé la tombe d'Aristote

Article mis à jour le 

Aristote aurait été le précepteur d'Alexandre le Grand
Aristote aurait été le précepteur d'Alexandre le Grand

Jeudi 26 mai, des archéologues grecs ont annoncé la découverte de la tombe probable d’Aristote. D’après Konstantinos Sismandis, s’il n’existe aucune preuve irréfutable de cette affirmation, plusieurs indices tendent cependant à la confirmer.

Plus de vingt ans après le début de leurs recherches, des archéologues grecs affirment que la tombe du philosophe se trouve à Stagire, sa ville natale, dans le nord du pays. Cette cité antique, deux fois millénaire, a été découverte en 1996.

Un lieu de recueillement

C’est au cours du séminaire "Aristote, 2400 ans", qui s’est tenu à Thessalonique du 23 au 28 mai que les chercheurs ont annoncé leur découverte. La sépulture de 10m de haut se trouve au centre de la cité antique, ceinte d’un mur de pierre. Selon les archéologues, cette tombe aurait été accessible à ceux qui voulaient rendre hommage au philosophe. La construction initiale aurait été détruite par les Byzantins pour ériger une tour par-dessus.

Plusieurs objets

Si aucune preuve irréfutable n’indique qu’il s’agit bel et bien de la tombe d’Aristote, les objets trouvés par les chercheurs leur ont permis de dater le mausolée. En effet, ils ont découvert sur le site des poteries et des pièces de monnaie en vigueur du temps d’Alexandre le Grand. Pour information, Aristote naquit en 384 av. J.-C. et vécut à l’époque de cet illustre empereur.

 

Sources : aristotleworldcongress2016, huffingtonpost, mashable

Cet article a recueilli 4 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : loisirs