Des loyers en baisse un peu partout en France

Article mis à jour le 

Les loyers des appartements ont reculé de 1,3 % à Paris
Les loyers des appartements ont reculé de 1,3 % à Paris

Les loyers ont baissé en moyenne de 1,1 % depuis janvier, et ce en dépit d’un nombre de déménagements sans précédent. Studios et deux-pièces sont les surfaces enregistrant le recul le plus important, d’après l’Observatoire des loyers Clameur.

En l’espace d’un an, les loyers des logements remis sur le marché ont reculé de 1,1 %, selon l’Observatoire des loyers Clameur. Un phénomène qui n’avait pas été observé depuis 1998, comme le soulignent les spécialistes.

En pratique, les prix ont reculé dans la moitié des villes de plus de 10 000 habitants et dans 71,8 % des villes de plus de 100 000 habitants. À Marseille, la baisse a atteint -4,1 %, à Lyon -3,3 %, à Strasbourg -2,1 %, à Montpellier -1,9 %, à Lille -1,8 %, à Toulouse -1,7 %, à Le Havre -1,6 %, à Nîmes 1,4 %, à Paris -1,3 %, à Rennes -0,8 %, à Nantes -0,6 % ou encore à Grenoble avec -0,4 %.

À noter que dans les autres grandes villes, l’augmentation des loyers est restée assez faible, avec +0,1 % à Angers et Toulouse, +0,3 % à Dijon, +0,8 % ou encore +0,9 % à Reims et Bordeaux.

Par ailleurs, les loyers des grands appartements ont poursuivi leur remontée, avec +0,4 % pour les quatre pièces et +0,1 % pour les cinq pièces. Reste qu’il y a un an, l’augmentation était respectivement de +2,9 % pour l’un et +3,3 % pour l’autre. Depuis 2011, les loyers des grands appartements ont gagné 1,4 % par an pour les quatre pièces, et 1,5 % pour les cinq pièces.

 

Sources : lefigaro, leparticulier