Dictée et calcul mental bientôt obligatoires chaque jour dès le CP

Article mis à jour le 

Najat Vallaud-Belkacem en 2012 © Flickr CC. / Antoine Taveneaux
Najat Vallaud-Belkacem en 2012 © Flickr CC. / Antoine Taveneaux

La ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem vient d’annoncer la mise en place d’une dictée obligatoire quotidienne dès le CP, à partir de la rentrée 2016. Tour d’horizon des principaux changements à venir dans les programmes scolaires.

Interrogée ce vendredi 18 septembre sur Europe 1 au sujet de la réforme des programmes scolaires, la ministre de l’Éducation Najat Vallaud-Belkacem a détaillé la prochaine instauration d’exercices quotidiens, entre autres au primaire. Parmi les principaux changements prévus pour la rentrée 2016, notamment, des exercices de lecture à haute voix et des dictées quotidiennes. Avec pour objectif affiché de s’assurer que les enseignements fournis sons bien solides.

 

Français, mathématiques… les programmes scolaires repensés

En substance, la ministre de l’Éducation nationale souhaite répartir dix heures supplémentaires consacrées au français, en sus des dix heures hebdomadaires déjà en place. Dès le CP, la pratique de la lecture et de l’écriture devra ainsi être renforcée, sans compter les dictées. Une condition sine qua non, selon Najat Vallaud-Belkacem, pour favoriser la compréhension de la lecture et à terme savoir présenter clairement et de manière ordonnée une pensée.

Côté mathématiques, la pratique du calcul mental sera obligatoire et quotidienne, tandis que la division ne sera plus abordée en CE2 mais un an plus tard, en CM1. En histoire, des thèmes obligatoires seront de nouveau de mise, à l’instar des Lumières. Mais la liberté pédagogique sera renforcée, la ministre rappelant à ce titre que toutes les grandes périodes de l’histoire seront néanmoins étudiées. En sport, il ne sera plus question de "milieu aquatique profond standardisé" pour évoquer la piscine mais de "bassin en eau profonde". Et côté notation, la suppression des notes n’est toujours pas d’actualité, contrairement aux récentes rumeurs. La ministre a d'ailleurs souligné qu’il n’en avait jamais été question.

 

Sources : lemonde, francetvinfo