Drôle, étrange… la carte du monde des photos de chats du web

Article mis à jour le 

Partant du constat que la planète web raffole par-dessus tout des chats, des cartes et des photos, Owen Mundy, un professeur d'art, a réalisé une carte des photos de chats. Un travail qu'il vient de partager sur Internet…

Ce n'est une nouveauté pour personne : Internet adore les chats. Mais au-delà, il est vrai que la toile abonde également de cartes en tous genres et d'innombrables photos. Afin d'illustrer le phénomène, Owen Mundy, un professeur d'art à l'université d'État de Floride, a estimé qu'il était nécessaire de créer une carte des photos de chats.

Pour ce faire, relate The Daily Dot, celui-ci a dans un premier temps rassemblé un échantillon d'un million de photos de chats partagées sur des plateformes de partage d'images comme Flickr ou encore Instagram. Puis Owen Mundy a relevé au passage les coordonnées géographiques des photos en question, présentes dans les métadonnées, à savoir au sein des données servant à décrire une image, tel que le lieu où a été pris ou posté le cliché. Aujourd'hui, pas moins de 15 millions d'images intégrant le terme "chat" dans leur description seraient accessibles publiquement sur Internet.

Résultat : le professeur a conçu une carte du monde des chats connectés, baptisée "I know where your cat lives" ("Je sais où habite votre chat"). Un projet qui peut certes sembler – à juste titre – parfaitement inutile, mais son côté insolite et sa réalisation impressionnent. À noter que l'option la plus amusante du site consiste à faire apparaître un nouveau chat au hasard, autrement dit à afficher l'une des photo en gros plan du million de chats que compte la carte du monde. En outre, il est également possible de zoomer sur un quartier spécifique pour savoir s'il rassemble beaucoup d'internautes exposant son animal moustachu sur les réseaux sociaux.

Une façon aussi de sensibiliser aux effets du partage de données de localisation

Mais hormis la performance louable du dispositif, Owen Mundy a cherché à montrer à quel point il est facile d'obtenir les données de localisation des utilisateurs des réseaux sociaux. D'ailleurs, il n'est pas rare que certaines plateformes disposent d'un système de localisation par défaut où c'est à l'utilisateur de décocher l'option – mais encore faut-il que celui-ci sache où regarder –.

Reste que l'artiste programmeur a eu la bienveillance de supprimer l'ensemble des autres informations permettant d'identifier la personne ayant posté une photo de son animal. Ainsi, si un internaute reconnaît son chat sur le site, celui-ci peut choisir de supprimer son cliché. Reste que jusqu'à présent, comme l'indique le professeur au Daily Dot, peu de personnes ont souhaité retirer leur chat de la carte, c'est même plutôt l'inverse : certains lui ont demandé d'ajouter le leur. À croire que ceux-ci se moquent du partage de leurs données personnelles…

Afin d'assurer au moins un an d'hébergement au site et pour faire face au volume considérable de visites, une demande de fonds a été effectuée sur la plateforme de crowdfunding Kickstarter.

Sources : dailydot, slate, sudinfo.be