Ebola : 58 % des Français redoutent sa propagation dans l’Hexagone

Article mis à jour le 

D’après un sondage BVA pour Europe 1, Orange et la MNH, près de 60 % des Français se diraient craintifs à l’idée d’une propagation du virus Ebola en France. Cependant, très peu seraient réellement inquiets pour leur propre santé.

Alors que pouvoirs publics et spécialistes n’ont cessé ces dernières semaines d’affirmer que le risque d’épidémie d’Ebola en France était très limité, nombreux sont cependant les Français à s’en inquiéter. Selon une enquête BVA réalisée pour Europe 1, Orange et la Mutuelle Nationale des Hospitaliers (MNH), 58 % d’entre eux s’attendraient ainsi à une propagation. Parmi eux, 20 % indiquent même redouter fortement la transmission du virus mortel en France.

Néanmoins, 42 % des personnes sondées affirment ne pas avoir peur d’une quelconque propagation sur le territoire. À noter que l’unique cas d’Ebola soigné en France concernait une infirmière de MSF rapatriée du Liberia, désormais guérie.

Aussi : Ebola est (beaucoup) moins contagieux qu'on ne le pense

67 % ne s’attendent pas à être personnellement contaminés

Reste toutefois que la propagation s’inverse lorsqu’on interroge les Français sur leur crainte d’être eux-mêmes touchés par le virus. 67 % estiment ainsi ne pas craindre un tel cas de figure, 26 % d’entre eux répondant même "non, pas du tout". Ce qui n’empêche pas un tiers (31 %) des Français sondés de s’inquiéter d’un pareil phénomène, tandis que 2 % ne répondent pas.

Rappelons qu’en dépit de sa dangerosité, la fièvre hémorragique Ebola ne peut se transmettre directement que par le biais des fluides corporels des personnes touchées ou par contact direct avec des objets contaminés. Mais le ministère de la Santé a rappelé que rien ne permettait d’affirmer la possibilité d’une transmission aérienne.

Sources : europe1, francetvinfo