Ebola : un premier vaccin aux résultats très encourageants

Article mis à jour le 

Le tout premier vaccin expérimental contre le virus Ebola aurait entraîné une réponse immunitaire prometteuse, aux États-Unis. Mercredi, des premiers résultats encourageants ont été rendus publics par l’institut des allergies et des maladies infectieuses (NIAID).

À en croire les déclarations optimistes d’Anthony Fauci, docteur et directeur de l’Institut des allergies et des maladies infectieuses (NIAID), la médecine serait sur le point d’aboutir à des "vaccins sûrs et efficaces" capables de stopper la recrudescence actuelle de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest. Ainsi, les récents efforts des scientifiques ont permis la concrétisation d’un essai clinique aux résultats prometteurs : bien toléré, le vaccin a aussi déclenché une réponse immunitaire favorable. Même si rien n’a été stipulé cependant quant à la distribution effective du vaccin. Les résultats ont été publiés via la revue médicale New England Journal of Medicine.

Vers des essais cliniques en Afrique de l’Ouest courant 2015

Alors que l’essai clinique du vaccin, à savoir la phase 1, vient d’être menée à bien, les chercheurs vont maintenant redoubler d’efforts pour élargir les essais, maximiser leur efficacité et ainsi bloquer à terme l’infection par le virus Ebola. Puis par la suite, des essais cliniques de phase 2 et 3 pourraient être réalisés en Afrique de l’Ouest courant 2015. Des discussions ont notamment été initiées en ce sens avec des responsables du Libéria.

À noter que le vaccin mis au point se nomme ChAd3, et a été co-développé par le NIAID et le laboratoire anglais GlaxoSmithKline (GSK). Une vingtaine de personnes volontaires âgées de 18 à 50 ans ont participé aux essais.

Sources : lefigaro, 20minutes, lesechos