Eclipse solaire du 20 mars : Tout ce que vous devez savoir

Article mis à jour le 

Il est impératif de se munir de lunettes de protection spécialement dédiées pour profiter de l'éclipse - iStock
Il est impératif de se munir de lunettes de protection spécialement dédiées pour profiter de l'éclipse - iStock

Une éclipse partielle de Soleil aura lieu ce vendredi 20 mars. Mais si cette dernière pourra bel et bien être observée depuis la France, il faudra cependant obligatoirement se munir de lunettes de protection spécialement dédiées pour en profiter et ne pas s’abîmer les yeux.

Vendredi 20 mars 2015, une éclipse partielle de Soleil sera observable depuis la France. Mais attention toutefois : il est pour cela impératif de se munir de lunettes de protection "spéciales éclipse". Pourquoi ? Parce qu’un tel phénomène se révèle d’une dangerosité extrême pour la vue, si l’on ne dispose pas du matériel approprié.

En pratique, l’objet en question se présente comme une paire de lunettes presque entièrement opaques. Ces dernières sont à même de limiter la luminosité provenant du Soleil d’un facteur 100 000 et de stopper totalement les rayonnements infrarouge et ultraviolet dangereux. À noter qu’en vertu de la directive européenne 89/686/CEE portant sur les équipements de protection individuels, ces dernières doivent obligatoirement porter le marquage CE. Dans le détail, les filtres doivent être composés soit de films de polyester couverts d’une couche d’aluminium, soit de films de polymère noir teintés dans la masse. La deuxième option est à la fois plus solide, et pourra éventuellement servir une autre fois. N’oubliez pas quoi qu’il en soit que les montures en carton ne doivent pas être utilisées plus d’une fois.


Où trouver les lunettes de protection "spéciales éclipse" ?

À quelques jours de l’éclipse, la demande est très importante. Mais il reste parfois possible de dénicher les fameuses lunettes en passant par les enseignes spécialisées en matériel astronomique, chez les opticiens ou encore en pharmacie. La plupart des modèles basiques ne coûtent en général que quelques euros (1 à 3 euros). De même, certains supermarchés avisés proposent également les fameuses lunettes. Dans tous les cas, le tout est de s’assurer que les montures en question comportent bien le marquage CE.

Dans les grandes villes, les professionnels jugent que le succès est encore plus important que l’éclipse de 1999, qui était pourtant complète. Reste l’enseigne "Nature et Découverte", qui serait encore l’une des rares à encore proposer lesdites lunettes. Mais une chose est sûre : il n’y en aura pas pour tout le monde.


À quelle heure faudra-t-il lever les yeux au ciel ?

D’une ville à l’autre, l’éclipse solaire partielle ne sera pas visible de la même manière. Ainsi, du sud-est au nord-ouest de la France, le Soleil sera occulté de 60 % à 80 %. De même, l’heure variera d’une région à l’autre. En se basant sur les données tirées du document Calcul des circonstances de l’éclipse partielle de Soleil du 20 mars 2015, écrit par Patrick Rocher, le magazine Sciences et Avenir a passé au crible le phénomène. Le document ci-dessous permet d’avoir l’heure de l’éclipse (début, maximum, fin) ou encore le degré d’obscuration. C’est d’ailleurs à Quimper que l’obscuration sera la plus importante (82 %).

Le rendez-vous est donc fixé vendredi 20 mars, peu après 09h du matin.


Sources : sciencesetavenir, lefigaro, nouvelobs