Quand les écouteurs remplacent les berceuses pour bébés

Article mis à jour le 

Les casques sont nocifs pour les bébés
Les casques sont nocifs pour les bébés

Selon une enquête de l’Institut Ipsos publiée jeudi 29 octobre, 10% des enfants de moins de deux ans s’endorment avec un casque ou des écouteurs dans les oreilles. Les pédiatres et les médecins tirent la sonnette d’alarme.

Les enfants accros aux écouteurs ?

L’enquête commandée par l’association "la semaine du son" a été menée sur un échantillon de 1 500 personnes. Parmi elles, 500 parents d’enfants de moins de six ans, 511 parents d’enfants de 7 à 12 ans, et 502 parents d’adolescents de 13 à 19 ans. 21% des moins de six ans utilisent des écouteurs, contre 74% des 7 à 12 ans, et 95% chez les adolescents. Plus inquiétant encore, près de 10% des enfants de moins de deux ans trouveraient le sommeil grâce à un casque audio ou des écouteurs. Les parents emploient ce moyen pour aider leurs bébés à s’endormir pendant les longs trajets en voiture, ainsi que le soir au moment du coucher. La durée d’écoute est également préoccupante : elle serait d’une demi-heure par jour pour les enfants de moins de six ans.

Les médecins ORL dénoncent une "torture"

Les pédiatres et les médecins ORL ont exprimé leur consternation. L’emploi du casque et des écouteurs à un jeune âge pourrait avoir des effets irréversibles sur l’audition à long terme. De plus, les bébés sont incapables de manifester une quelconque gêne lorsque le son est trop fort.  Le Dr Jean-Michel Klein, président du syndicat national des médecins ORL, explique sur  BFMTV : "L'enfant subit quelque chose dans un espace très réservé, très clos. On n'est plus en champ libre mais en stimulation directe de l'oreille, donc le tympan bouge derrière. C'est terrifiant, c'est plus de la torture qu'autre chose. "

L’association "la semaine du son" profite de cette enquête pour rappeler aux parents qu’il est important de limiter le temps d’écoute, la fréquence d’utilisation et le volume sonore.

 

Sources : L'express, Le Monde, BFM TV