Elections régionales : on vote dans moins de trois mois

Article mis à jour le 

Nombreuses sont les personnes ignorant que le scrutin des élections régionales aura lieu en décembre prochain...
Nombreuses sont les personnes ignorant que le scrutin des élections régionales aura lieu en décembre prochain...

Selon un sondage de l’Odoxa publié par Le Parisien le 20 septembre, 35% des Français ne sauraient pas que les élections régionales ont lieu en décembre prochain, soit près d’un tiers de la population. Cet ordre de grandeur comparable à celui des départementales (33%) devrait alarmer les politiques. En mars, le taux d’abstention aux départementales avait atteint les 50%.

Les élections régionales auront lieu du 6 au 13 décembre 2015. Celles-ci étaient censées se produire en même temps que les départementales de mars, mais la réforme des collectivités territoriales a bouleversé le calendrier initial. Les régionales sont la dernière étape avant les élections présidentielles de 2017 et, à ce titre, elles seront capitales pour déterminer les équilibres politiques en France. De plus, la région représente la plus grande unité territoriale et, suite à la réforme, le conseiller régional disposera de pouvoirs accrus. Rappelons que c’est la région qui accorde par exemple les aides aux entreprises, gère les transports et mène des actions dans le domaine de l’éducation pour favoriser l’insertion professionnelle des jeunes.

Pourtant, le sondage de l’Odoxa indique que près d’un Français sur trois n’a pas conscience des enjeux et de l’importance de ces élections. L’Odoxa a mené son enquête sur Internet auprès d’un échantillon de 1009 personnes représentatif de la population en termes d’âge, de sexe et de profession. Pour l’instant, seulement 64% des Français sont au courant de la tenue du scrutin en décembre. L’étude révèle d’importantes disparités sociologiques. Les jeunes sont les moins sensibilisés, alors que leur mobilisation pourrait faire pencher la balance politique. 62% des 18-24 ans déclarent ne pas savoir, alors que la région joue un rôle crucial dans leur éducation et leurs formations professionnelles. À l’inverse des jeunes, les plus âgés sont pour la plupart bien informés : 15% seulement des plus de 65 ans ont déclaré ignorer le rendez-vous. Enfin, les catégories socioprofessionnelles favorisées sont davantage au courant que les catégories défavorisées.

Il reste encore quelques mois avant les régionales pour faire circuler l’information et mobiliser les électeurs. Mais les partis politiques peinent à mettre en place des stratégies de communication adaptées. On estime en France à trois millions le nombre d’électeurs qui ne sont pas encore inscrits sur les listes électorales. Pour lutter contre l’absentéisme, le gouvernement a exceptionnellement rouvert les inscriptions. Si vous n’étiez pas au courant, il est encore possible de vous inscrire jusqu’à la fin du mois de septembre.

 

Sources : Odoxa, Le Parisien, Vie Publique, Francetvinfo

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : vos droits