Électricité : les ampoules à filament, c'est fini

Article mis à jour le 

Ça y est, les ampoules à filament sont bel et bien sur le point de devenir de véritables antiquités. Inventées à la fin du XIXème siècle, elles s'apprêtent en effet à s'éteindre pour de bon, avec un retrait des magasins prévu le 31 décembre 2012.

Mise au point par l'inventeur Joseph Swan et perfectionnée par un certain Thomas Edison en 1879, l'ampoule à filament a la fâcheuse tendance à être très énergivore. Celle-ci n'est ainsi à même de transformer en éclairage que 5 % seulement de l'énergie qu'elle consomme, gaspillant le reste en chaleur. Tant et si bien que l'Union Européenne a établi dès 2008 un calendrier de façon à retirer progressivement ces ampoules de la vente.

Dans l'Hexagone, ce sont d'abord les modèles 100 watts qui en ont fait les frais en 2009, les 60 watts en 2010 et les 40 watts en 2011. Cette fois-ci, c'est au tour des ampoules 25 watts : elles devront toutes avoir quitté les rayons le 31 décembre 2012, comme le souligne le ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie.

 Si les ampoules à incandescence avaient l'avantage d'avoir un coût d'achat faible, ces dernières avaient surtout pour défaut de consommer près de 5 fois plus d'énergie et d'avoir une durée de vie 6 à 10 fois plus courte qu'une ampoule à basse consommation. Actuellement, les ampoules dites "basse consommation" sont réparties à travers trois catégories : les fluocompactes, les halogènes et les lampes à diodes électroluminescentes (LED).

D'après une étude menée par l'institut Gfk, le marché des ampoules a représenté 422 millions d'euros en 2012 en France, dont 10 % provenant des ampoules à incandescence (contre 45 % en 2007). De leur côté, les halogènes pèsent quasiment la moitié du marché, avec 46 %, les lampes fluocompactes (plus longues au démarrage), 36 % et les LED, 8 %. À noter toutefois que la performance énergétique des halogènes est jugée trop faible. Pour cette raison, elles pourraient être bannies des rayons à compter de 2016.

La plupart des fabricants s'accordent à dire que les lampes LED, les moins consommatrices et dotées d'une durée de vie plus importante, devraient prochainement prendre de l'ampleur dans les foyers. À l'échelle mondiale, les LED représentent aujourd'hui 12 % du marché, estimé à 73 milliards d'euros.  

Sources : développement-durable.gouv.fr, Gfk