Électricité : deux hausses de prix de 5 % à prévoir cet été et en 2014

Article mis à jour le 

Ce sera sans conteste l'augmentation la plus importante enregistrée en l'espace de dix ans : le gouvernement prévoit d'augmenter les prix réglementés de l'électricité d'EDF pour les particuliers de 5 % le 1er août et de 5 % supplémentaires début août 2014. Une hausse toutefois inférieure aux dernières recommandations de la Commission de régulation de l'énergie (CRE).

Le mois dernier, la CRE recommandait une hausse des tarifs réglementés de l'électricité d'EDF de 6,8 % à 9,6 % au 1er août de cette année, sans compter un rattrapage de 7,6 %, nécessaire pour compenser les faibles augmentations des dernières années. Mais le gouvernement a finalement prévu d'appliquer une hausse de 5 % le 1er août prochain et une seconde hausse de 5 % un an plus tard.

Comme l'a mis en évidence le nouveau ministre de l'énergie, Philippe Martin, le gouvernement a choisi de lisser les hausses de tarifs nécessaires à la couverture des coûts d'EDF prévue par la loi. Une façon de protéger le pouvoir d'achat des ménages. Toujours dans l'optique de limiter la note des consommateurs, le gouvernement a également décidé de réviser à la baisse la facture des abonnements de faible puissance (3 kilovoltampères et 6 kilovoltampères), qui concernent une majorité de Français.

Alors que la CRE avait suggéré une augmentation de 14 % début juin, compte tenu de la forte réévaluation à la hausse des coûts d'EDF, le gouvernement s'était aussitôt engagé à ce que les prix n'augmentent pas brutalement pour les consommateurs. Mais tandis qu'un recours en justice de la part d'EDF et de ses concurrents était de plus en plus probable, la hausse semble inéluctable.

Une augmentation jugée insuffisante

À noter que la proposition du gouvernement devra encore être soumise à un avis consultatif de la CRE, mais également du conseil supérieur de l'énergie, pour être validée. Quoiqu'il en soit, les importantes hausses de l'électricité à venir changent nettement d'avec les décisions prises au cours des dernières années, où les gouvernements préféraient éviter de se saisir de cette question sensible aux yeux de l'opinion publique.

Pour rappel, si les prix n'avaient pas changé en 2004 et 2005, le tarif réglementé de l'électricité a augmenté tous les ans depuis 2006, dans des proportions variant de 1,1 % à 3 %. Résultat : le prix de l'électricité a enregistré une hausse de 14,1 % en 7 ans, selon la CRE. Une augmentation jugée insuffisante par nombre d'observateurs.

Sources : Les Échos, Le Figaro