Électricité : la facture EDF pourrait bientôt s'alourdir d'au moins 30 euros

Article mis à jour le 

D'après des informations recueillies par Le Parisien, la facture EDF des foyers s'apprêterait à augmenter d'au moins 30 euros en moyenne. Un coup dur pour les ménages français.

D'ici peu, les 29 millions de clients EDF abonnés aux tarifs régulés de l'électricité TRV), à savoir 92 % des ménages, devraient voir le montant moyen de leur facture se relever de trente euros en moyenne. Pire : les clients dits "non résidentiels", autrement dit les abonnés professionnels verront la leur augmenter de 45 euros en moyenne. À noter que le projet d'arrêté tarifaire rectificatif a été déposé jeudi soir en vue d'un examen auprès du Conseil supérieur de l'énergie (CSE). Ce dernier devrait rendre son avis d'ici quelques semaines.

Dans le détail, ce rattrapage imposé aux ménages dépend d'une décision du Conseil d'État. En avril dernier, les sages de la rue Montpensier avaient en effet annulé une décision appliquée il y a deux ans par le gouvernement Ayrault, décision qui rendait possible la limitation de l'augmentation des prix de l'électricité à 2 % pour la période août 2012 – août 2013. À ce moment, l'exécutif – chargé de fixer les tarifs régulés de l'électricité – avait souhaité protéger le pouvoir d'achat des Français. Néanmoins, le Conseil d'État, saisi par l'Anode – le regroupement des concurrents d'EDF comme Direct Energie, Lampiris ou encore Eni –, a considéré que cette hausse était insuffisante pour faire face aux coûts de production d'électricité, chose qu'impose pourtant la loi.

Reste que la ministre de l'Énergie, Ségolène Royal, a démenti catégoriquement ce vendredi matin sur Twitter l'information selon laquelle la hausse de la facture d'électricité interviendrait à l'automne.

Affaire à suivre.

Sources : leparisien, francetvinfo, lesechos