Elon Musk projette-t-il de développer un avion électrique ?

Article mis à jour le 

Elon Musk projette d'ici quelques années de travailler sur des avions électriques pour particuliers - copyright OnInnovation / Flickr CC.
Elon Musk projette d'ici quelques années de travailler sur des avions électriques pour particuliers - copyright OnInnovation / Flickr CC.

Elon Musk a évoqué un projet d’avion électrique, en marge de la remise des prix du concours de cabines Hyperloop, au Texas. Après s’être penché sur les voitures électroniques, et sans doute bientôt sur les camions électriques, le PDG de Tesla semble décidé à en faire de même en matière d’aviation.

Alors que le patron de Tesla et SpaceX avait dernièrement évoqué la potentialité de l’arrivée prochaine de camions électriques, ce dernier a mentionné un autre projet éventuel pendant la remise des prix du concours de cabines Hyperloop. Où il était question en l’occurrence du développement possible d’un jet privé électrique. "J’ai déjà songé au potentiel d’un décollage et atterrissage vertical à propulsion électrique. J’estime avoir identifié quelque chose qui pourrait fonctionner. Je pense que des essais pourraient être initiés à ce niveau."

Reste qu’Elon Musk n’en est pas à sa première annonce en la matière. En 2009, au cours d’une conférence chez TechCrunch, et même plus tard pendant un entretien pour Marketplace, il avait jugé "cool" la potentialité d’un "jet électrique supersonique à décollage et atterrissage vertical". L’occasion par ailleurs d’évoquer une compagnie aérienne qui n'utiliserait que l’énergie électrique. Évidemment, compte tenu des innombrables projets auxquels s’attèlent actuellement Tesla et SpaceX, les avions électriques vus par Musk ne sont pas pour tout de suite.

 

Les avions électriques prennent de l’ampleur

Il faut savoir que des modèles d’avion électriques ont déjà été développés, à l’instar de l’E-Fan d’Airbus, qui avait été en mesure de traverser la Manche en juillet 2015. Celui-ci pourrait être mis en vente dès fin 2017. Seules les écoles de pilotage devraient toutefois l’utiliser.

Reste maintenant à savoir si Tesla parviendra à réinventer le marché du vol privé. Quoi qu’il en soit, la possibilité de voir décoller des appareils à la vertical a de quoi laisser rêveur, sans compter qu’il pourrait s’agir d’une bonne façon à terme de limiter les particules liées au transport aérien.

 

Sources : begeek, lesechos