Emploi : 1/3 des cadres s'endormiraient parfois pendant leurs réunions

Article mis à jour le 

D'après un sondage réalisé par l'Ifop, pas moins d'un cadre sur trois s'endormirait de temps à autre en réunion de travail, et neuf sur dix s'y sentiraient inutiles.

Un petit somme entre deux "slides", c'est ce à quoi s'adonnerait malgré lui un cadre sur trois, selon un sondage Ifop commandé par Wisembly, un site spécialisé dans les réunions d'entreprise, Meetings Mag. Ainsi, ce dernier montre que 32 % des cadres concèdent s'être déjà assoupi au cours d'une réunion, et que 90 % estimeraient ne servir à rien dans ce contexte. 15 % des personnes sujettes à l'assoupissement s'endormiraient même souvent dans ce cas de figure. Par ailleurs, 75 % des cadres admettraient avoir déjà fait autre chose que se concentrer sur l'objet de la rencontre au cours d'une réunion. De même, près de 50 % ont déjà trouvé un mobile pour ne pas s'y rendre.

Une amélioration de l'organisation nécessaire

À noter que les salariés des grands groupes de 5 000 personnes sont ceux s'estimant les plus inutiles (plus de 90 %). Un ressenti plus courant en région parisienne (90 %) qu'en province (87 %). Les hommes (77 %) seraient d'autre part plus nombreux à trouver une échappatoire que les femmes (73 %). Ils seraient aussi plus nombreux à inventer une excuse pour l'éviter. Les siestes seraient quant à elles plus pratiquées par les hommes. Chose étrange, les moins de 35 ans seraient les plus nombreux dans ce cas (35 %), contre 32 % pour les 35-49 ans et 31 % pour les 50 ans et plus.

Enfin, les cadres sont une grande majorité (95 %) à estimer qu'une meilleure organisation des réunions est impérative afin de faire gagner du temps aux entreprises et ainsi de gagner en performance. Ces derniers jugeraient également qu'une telle amélioration permettrait d'économiser de l'argent et de gagner en innovation.

Le sondage Ifop a été effectué en ligne entre le 19 et le 24 mars auprès d'un échantillon de 1 001 personnes cadres, d'après la méthode des quotas.

Sources : wisembly, lepoint, rtl