Emploi : les cadres touchés par la crise - les entreprises prévoient d'en embaucher moins qu'en 2012

Article mis à jour le 

Le taux de chômage monte en flèche et n’a jamais été aussi élevé depuis mars 1999. 47 000 nouveaux inscrits au Pôle Emploi ont été comptabilisés pour le mois de septembre, passant au dessus de la barre des 3 057 900 chômeurs en métropole si l’on tient compte de toutes les catégories. 

C’est également la première fois depuis 2009 que la demande de cadres par les entreprises recule. Un recul de 2 % des offres d’emplois confiées à l’APEC (Association pour l’emploi des cadres) a été enregistré par rapport à septembre 2011.

Au total, 51 000 offres d’emplois ont été diffusées par l’APEC depuis la rentrée.

Une situation inquiétante sans être critique

La baisse de demande des sociétés concernent tous les secteurs, mis à part ceux de la santé et du social, où la demande reste très forte. 

Le contexte économique ne favorise pas une progression du taux d’embauche. Les cadres ne sont plus aussi bien lotis qu’auparavant, et peinent de plus en plus à trouver leur place dans le monde professionnel.

Dans une société surdiplômée, le chômage n’épargne personne. Et si les personnes sans qualifications sont les premières touchées, les cadres suivent de près.